Grèce : Le FMI ne sera remboursé qu’en fin de mois, les taux remontent, l’EUro fait de même

(ProfesseurForex.com) – Les taux d’emprunt Grecs sont de nouveau en hausse depuis que nous avons appris que le gouvernement ne remboursera pas le FMI aujourd’hui (300 M).

La Grèce s’apprête à honorer tous ses remboursements du mois de Juin en une seule fois à la fin du mois (1.5 Mds) grâce à une offre du FMI.

La Grèce va présenter aujourd’hui son plan d’action pour tenter de ramener sa dette (180 % du PIB) à 93 % d’ici 2020.

Les taux en Europe sont aussi de manière générale en hausse, notamment le Bund Allemand, de retour sur 0.90 %.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Jacques-Pierre Bernard says

    Superbe Tsipras ! Le retour des penseurs grecs sera d’un grand secours pour notre Europe engluée dans les discours financiers. Un sommeil de 2500 ans qui se termine à temps !

  2. Jacques-Pierre Bernard says

    (2)Bravo à ce grec ! Faisons comme lui.
    Notre culture classique, simple et directe, a été mise à mal par les sophistes, qui présentaient des discours aux apparences vraies, mais complètement faux dans les faits. ( le mot vient de « Sophia » qui veut dire « sagesse »… Bien sûr c’est une « sagesse » apparente, destinée à tromper l’interlocuteur ).
    Ainsi Socrate et Platon les ont-ils dénoncés pour ce qu’ils ont toujours été : des gens pas très bien intentionnés. Il en est de même avec les financiers internationaux : les sophistes actuels économiques et bancaires de 2015 !
    Bien sûr aucun pays européen ne doit payer cette dette. La dette est à plus de 90% fictive ! L’argent « prêté » est fictif, totalement virtuel ; il n’existe pas et donc ne sert qu’à augmenter la masse monétaire gratuitement, sans effort. Alors pourquoi le rembourser ? Il va dans la poche des banquiers internationaux, qui ne le méritent pas, et vivent grassement avec, en faisant travailler la population sans qu’ils aient mérité leur argent. C’est inique et surtout sans espoir : la dette officielle des états ne fait qu’empirer. Cela n’ira jamais mieux. Et le piège des banquiers est de faire payer, en dernier recours, le « déficit » aux citoyens européens… Et voilà le pot aux roses ! Cet argent virtuel est bien sûr utile entre les mains de banques nationales, qui en plus ne spéculeront pas sur les monnaies.

  3. Jacques-Pierre Bernard says

    (3) Ce grec a raison ! Il doit envoyer promener les financiers. Un exemple pour comprendre la simplicité économique et bancaire de base, celle qui permet de vivre normalement : Sur un île existe 3 personnes. L’argent est la gourde, fruit bien connu et rare sur l’île. Il y a 300 gourdes en circulation, et le responsable des gourdes est Jo. Jo vend du lait pour vivre. Sophie vend des fruits, et Sam du poisson. Voilà qu’un enfant nait, James . Devenu adulte il veut gagner sa vie. Aussi commence-t-il à construire des huttes, qu‘aimeraient avoir Sam et Jo. Le problème est que si les autres le payent en gourdes, leur chiffre d’affaire diminue, puisque les 300 gourdes sont maintenant réparties entre 4 personnes. La solution est de mettre en circulation davantage de gourdes. Aussi le solution est de donner de nouvelles gourdes à James alors qu’il fabrique ses huttes pour payer poissons et fruits et lait ! Combien ont coûté les gourdes ? Zéro ! Elles poussent sur les arbres gardés par Jo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>