Grèce : Le scénario NOIR

(ProfesseurForex.com) – Le 30 Juin, le FMI décrétera que la Grèce et en situation de défaut partiel si Athènes ne rembourse pas. D’où la nécessité de débloquer de nouveaux fonds pour la Grèce qui bien évidemment, ne pas faire rouler sa dette sur les marchés financiers privés où les taux demandé sont insoutenable (12 % pour le taux à 10 ans).

Plusieurs scénarios se profilent :

Un contrôle des capitaux pourrait être mis en place si jamais aucun accord ne peut être trouvé. Le contrôle des capitaux a pour objectif d’éviter un bank run (retraits massifs aux guichets des banques) et de ralentir la dépréciation de la Drachme ou cas où le pays sortirait de la Zone Euro. Et il est toujours difficile de restaurer la confiance après un tel épisode, avec tous les problèmes d’investissement qui en découleraient, ce dont n’a vraiment pas besoin la Grèce à l’heure actuelle.

La semaine dernière, les Grecs ont retiré entre 4 et 6 Mds des banques… La BCE est obligée de rehausser en urgence le plafond du programme ELA deux fois par semaine…

Et si la Grèce fait défaut auprès du FMI ? Le pays sera expulsé du FMI, chose qui n’est jamais arrivé jusqu’à présent. L’accès aux DTS (droits de tirages spéciaux est suspendue).

Si la Grèce ne rembourse pas non plus l’UE, les choses peuvent se compliquer. Les banques grecques ne survivent que grâce aux financements d’urgence ELA (« emergency liquidity assistance ») accordés par la BCE, par le biais de la Banque de Grèce. Un défaut de paiement, même partiel, pourrait amener l’institut monétaire à considérer que les banques grecques, qui détiennent 23 milliards d’euros de créances sur les pouvoirs publics du pays, ne sont plus solvables. Et suspendre les ELA, ce qui asphyxierait aussitôt les établissements bancaires hellènes.

La Grèce devrait alors revenir à la Drachme et donc sortir de la Zone Euro. Avec un taux de change probablement très douloureux qui rendront les importations Grecques très chères et donc impossibles. Cette dévaluation appauvrirait fortement les Grecs.

Mais si ces derniers, grâce à cette dévaluation massive, parvenait à refaire partir l’économie de plus belle, cela pourrait rapidement donner des idées aux autres pays périphériques de la Zone Euro…

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>