Analyse EUR/USD: La monnaie unique poursuit sa correction, aidée par une BCE aussi dovish que prévu, bien que sans surprises

(ProfesseurForex.com) – Cette « journée BCE » aura finalement été l’occasion de quelques mouvements, mais pas uniquement en réaction aux propos de Mario Draghi.

La paire EUR/USD a en effet commencé à décliner dès ce matin, non sans aide de l’IPC européen tout juste confirme aux attentes, et de la balance commerciale européenne, qui a affiché une baisse surprise de son excédent commercial.

La réunion de la BCE et les propos globalement dovish (mais sans surprises) de Mario Draghi ont ensuite permis à la paire de marquer ses creux journaliers (1,0853), mais l’essentiel de la baisse du jour avait déjà été réalisée quand Mario Draghi commençait à s’exprimer.

L’EUR/USD a ensuite rebondit, avec la publication à 16h de l’indice Philly Fed, l’indice manufacturier régional US le plus important, qui a chuté bien plus que prévu pour le mois de juillet, à 5,7 points contre 12 points anticipé et 15,2 points précédemment.

Mais après ce rebond justifié, compte tenu des bénéfices à prendre sur la baisse de l’Eur et de la stat US décevante, les baissiers ont rapidement repris le contrôle, et la paire EUR/USD terminait la séance européenne en baisse, confirmant par ailleurs la cassure des 1,09.

D’un point de vue graphique, le prochain objectif se situe sur 1,0850, dont la cassure devrait ouvrir la voie vers 1,0800/1,0820 (récent creux important et seuil psychologique). A la hausse, les résistances immédiates se situent à 1,0900, 1,0920 et 1,0950.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,0875 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

eurusdh116073

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>