ANALYSE EUR/USD : La pauvre consommation US ne suffit pas à changer le sentiment baissier avant Janet Yellen

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD a bénéficié d’un coup de pouce temporaire suite à la publication des ventes au détails US.

Ces dernières n’ont pas été convaincantes mais elles ne se sont pas non plus contractées de manière dramatique. Nous devrions observer bien mieux étant donné que le taux de chômage est désormais proche de 5 %…

Une déception, mais est-ce que Janet Yellen va changer son discours de demain pour autant ? Peu probable. Nous sommes toujours en piste pour une croissance avoisinant 3 % pour le T2. Donc si la président de la FED signale qu’une hausse des taux directeurs est probable en Septembre, le Dollar risque de fortement s’apprécier dans le sillage d’une augmentation du spread de taux US/UE.

D’autre part, l’incertitude concernant la Grèce n’a pas encore totalement disparu. Si le Grexit a été évité pour le moment, une bataille a encore lieu entre les créanciers quand à savoir de combien nous allons abaisser les intérêts de la dette Grecque. Le FMI estime que l’UE doit aller beaucoup plus loin que ce qui est envisagé actuellement.

Le sentiment reste baissier pour cette semaine et si la FED et la BCE font ce que les marchés attendent d’eux, il n’y a pas de raison que la paire EUR/USD n’aille pas marquer un plus bas.

Nous avons trouvé une forte résistance sur 1.1080. Un niveau à garder en tête pour le prochain rebond qui sera une nouvelle fois une occasion de vendre de nouveau, la parité en ligne de mire, très probablement d’ici la fin de l’année.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSDH4

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>