Avis de Banque – Grèce: CA analyse les implications du résultat du référendum, mais table au final sur un maintient de la Grèce au sein de la Zone Euro

(ProfesseurForex.com) – Crédit Agricole livre cet après-midi son analyse de la situation en Grèce et se demande si le non au référendum grec va déboucher sur une sortie du pays de la Zone euro.

« Le référendum en Grèce a débouché sur un retentissant « non » aux propositions de réformes des créanciers. Malgré la hausse des spéculations à ce sujet, nous doutons cependant que la situation mène à une sortie de la Grèce de la Zone euro. En effet, les autorités grecques ont répété plusieurs fois par le passé qu’ils souhaitent éviter un scénario catastrophe. De plus, les officiels des deux parties reprendront les discussions lors d’un sommet européen d’urgence dès demain. Le marché semble désormais se rassurer après le choc initial, et attend désormais la suite de la saga grecque.

L’issue du référendum a également renforcé la position d’Athènes et pourrait rendre l’appel de la Grèce à une restructuration de la dette plus parlant. Ceci dit, cela devrait également déboucher sur des négociations plus longues pendant lesquelles l’administration grecque devra trouver un moyen de maintenir l’économie à flot. Cela pourrait signifier un contrôle du capital étendu et un gel des dépôts.

Au final, le vote « non » devrait augmenter le poids qui pèse sur les épaules des grecs ce qui accentuerait la pression sociale et politique, avec pour conséquence une plus grande volonté du gouvernement et du peuple grec pour faire des compromis.

Pour les créanciers, le vote « non » a constitué un signal fort que les protestations contre l’austérité ont atteint le point d’ébullition en Grèce. Cela ne veut pas dire que les créanciers vont paniquer et faire pression pour une résolution rapide, cependant, ils pourraient décider de s’en tenir à la stratégie actuelle en refusant un accès aux financements à la Grèce. Cela reste en effet le seul moyen de discréditer la promesse de Syriza que la Grèce restera dans la Zone euro sans payer ses factures.

Mais au bout du compte, les créanciers de la Grèce vont essayer d’éviter une sortie du pays de la Zone euro. Ils sont en effet conscients que la sortie du pays de la ZE créerait un précédent qui pourrait in fine mener à un éclatement de la Zone euro. »

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

position banque premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>