Grèce: Le FMI ne participera pas à un troisième plan d’aide sans allègement de la dette

(ProfesseurForex.com) – Les premiers obstacles pour un troisième plan d’aide à la Grèce commencent à apparaître, alors que les négociations n’ont pas encore été officiellement ouverte, et que plusieurs Parlements Européens doivent justement valider ou non dès aujourd’hui l’ouverture de ces négociations.

Le FMI a donc indiqué qu’il ne participerait pas à un plan d’aide à la Grèce si ce plan ne prévoit pas un allègement massif de la dette grecque.

« Nous avons été très clairs sur le fait que (…) nous avons besoin d’une solution concrète et ambitieuse au problème de la dette », a déclaré sous couvert d’anonymat un haut cadre du FMI.

Le FMI par en effet du principe que la dette grecque est « totalement non-viable » et devrait approcher les 200% de son PIB dans les deux prochaines années, contre un ratio d’environ 175% actuellement.

Or, selon les règlements internes du FMI, aucun prêt ne peut être accordé à un pays si sa dette n’est pas considérée comme « viable, avec une très forte probabilité ».

Le FMI avait certes par le passé contourné ses propres règles pour les plans d’aide à la Grèce en 2010 et en 2012, mais semble cette fois décidé à ne pas rééditer l’expérience, ce qui pourrait créer des problèmes, puisque l’Allemagne notamment reste fermement opposée à tout allègement ou restructuration de la dette grecque.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.