Grèce: L’Eurogroupe n’a pas permis d’avancer sur le dossier grec, le Conseil Européen est annulé, le pays avance davantage vers la sortie de la Zone Euro…

(ProfesseurForex.com) – La réunion de l’Eurogroupe qui s’est achevée hier soir n’a malheureusement pas débouché sur de grandes avancées dans le dossier grec, et il semblerait même que la situation se tende.

Rappelons en effet qu’il était question d’étudier les propositions de réformes livrées par la Grèce vendredi dernier, en vue d’une éventuelle nouvelle aide.

Or, il ressort de cette réunion de l’Eurogroupe que les ministres des finances de la Zone Euro estiment que les propositions de la Grèce restent insuffisantes pour justifier l’ouverture de négociation au sujet d’un nouveau plan d’aide.

Le ministres des finances allemand Wolfgang Schauble a été l’un des plus virulent envers la Grèce, estimant que la confiance a été détruite au cours des derniers mois, et que les partenaires européens de la Grèce ne peuvent plus se reposer uniquement sur les promesses d’Athènes.

Il a par ailleurs précisé que selon lui les propositions de la Grèce son « loin d’être suffisantes » pour justifier un troisième plan d’aide.

Enfin, on notera que selon le journal allemand Allgemeine Sonntagszeitung, un document circulerait, comprenant deux choix pour la Grèce, à savoir soit des conditions drastiques permettant de s’assurer que le gouvernement grec tienne ses promesses (avec un genre de mise sous tutelle?), ou une sortie temporaire de la Zone Euro pendant 5 ans…

Face à ce manque d’avancées concrètes, le Conseil Européen prévu aujourd’hui a été annulé. A la place, la réunion de l’Eurogroupe d’hier se poursuivra, mais il n’y a pas à douter que ces discussions seront encore particulièrement difficiles, et que à ce stade, il semble peu probable que ces discussions débouche sur des avancées suffisantes poru rassurer le marché.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. Dr. Ouarab says

    No Grexit = Berlin exit = ??? La pression exercée sur Berlin est-elle dans l’intérêt de la C.E? Il est clair que là géo politique passe avant l’économie . quel est le bénéficiaire? En tout cas ni l’€. ni….. La pression est exercée sur le nord qui doit subventionner une Grèce qui fait l’erreur de se la
    couler douce . Impossible qu’elle rembourse. Est on obligé de jouer au mécène ? Sacrifice fatal et inutile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 × = quatorze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>