ANALYSE EUR/USD : Les haussiers continuent de pousser en dépit des chiffres Européens décevants, méfiance

88418_a-multitude-of-the-new-euro-currency-symbols-are-projected-on-the-walls-of-the-paris-bourse-stock-e

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD a vraiment envie d’aller plus haut. Le sentiment de marché s’est probablement retourné.

En effet, si la paire ne parvient pas à redescendre alors que les chiffres d’inflation du mois de Juillet ont été vraiment mauvais, sans oublier des chiffres de croissance (positifs certes) en-dessous du consensus.

La chute de l’inflation core est à ce sujet assez préoccupante. Si l’on ajoute à cela le fait que les anticipations d’inflation, déjà moroses, ne vont pas aller en s’améliorant étant donné la chute des prix des matières premières et la dévaluation Chinoise, nous pouvons commencer à anticiper une conférence de presse Dovish de la part de Mario Draghi. Au moins au niveau du ton employé.

Car si les marchés réagissent peu à ces chiffres d’inflation décevants, c’est probablement en raison du fait que peu sont ceux qui s’attendent à ce que la BCE augmente le QE avant la fin de l’année. Mais souvenons nous ce que nous avait dit le gouverneur Coeuré en tout début d’année. « Si le QE ne donne pas assez de résultats, il faudra l’augmenter. »

Nous aurons d’autres chiffres d’inflation cet après-midi. Aux USA, avec les prix à la production. Qui pourraient potentiellement avoir plus d’impact que l’IPC de la Zone Euro, puisque l’inflation est probablement le dernier voyant rouge du tableau de bord de la FED.

Gardons un œil sur l’EURogroupe mais au vu de la réaction des marchés ce matin lorsque le parlement Grec a voté le 3e plan d’aide, il ne faut d’attendre à un impact sur le forex. La production industrielle est aussi à surveiller et toute déception risque de peser sur le Dollar.

L’aversion pour le risque ambiante en raison de ce qu’il se passe en chine risque de continuer de soutenir EUR/USD avant la clôture selon nous. Nous restons d’avis baissier sur la paire mais à court terme, il vaut mieux patienter, voire jouer d’éventuels mouvement intraday haussier avec des stop serrés. L’Euro semble profiter de ce contexte d’aversion pour le risque. Une surprise mais qui peut peut être s’expliquer en partie par le fait que la Grèce soit rentrée dans le rang…

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSDH4

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>