ANALYSE EUR/USD : Risk OFF, EUR/USD continue de profiter d’un climat de forte aversion au risque

American dollar with a black eye and band aid.

(ProfesseurForex.com) – EUR/USD continue de monter, profitant d’un climat d’aversion au risque que nous pouvons observer au travers de la hausse de 45 % du VIX, l’indice de la peur.

La Chine fait craindre un ralentissement économique global alors qu’en début d’année, les choses n’allaient pas si mal au premier abord. Mais c’était sans compter la Chine, qui fait les frais d’investissements mal ciblés qui fait peser de grands risques sur les dettes contractées à cet effet. Les bulles éclatent petit à petit, ce qui rend les marchés extrêmement nerveux. Il fallait écouter ceux qui affirmaient que les chiffres de croissance Chinois sont gonflés et surtout se rendre compte que les investissements ont été très mal répartis.

La crainte du ralentissement Chinois fait craindre à son tour une baisse de la demande des matières premières (la Chine est le premier importateur de matières premières), ce qui a poussé le prix du baril sous 40 $. Un seuil hautement psychologique qui exacerbe l’aversion pour le risque.

Les investisseurs dans, ce contexte, se ruent sur les dettes des pays de confiance (Allemagne, France notamment), sur l’Or et les monnaies « safe haven » comme CHF, JPY et désormais, l’Euro…

Il faut donc s’attendre à ce que la tendance de fond baissière sur EUR/USD continue d’être mise en sourdine cette semaine. Mais nous sommes arrivés sur les 1.15. Un seuil que la Zone Euro ne souhaite pas dépasser car chacun aura compris désormais que la vigueur de l’Euro de cette dernière décennie a mis brisé la compétitivité des petits pays de la Zone Euro.

L’Allemagne vient de monter au créneau pour signifier que les développements en Chine commençaient à avoir un impact sur l’Euro, tout en signalant que ce n’est pas un problème direct pour le moment…

Il faut maintenant s’attendre à ce que la prochaine réunion de politique monétaire de Mario Drgahi soit très hawkish. On se rappelle que Benoît Coeuré était venu déclarer que la BCE allait augmenter le QE lorsque nous nous rapprochions des 1.15, un peu plus tôt cette année.

Donc méfiance, les 1.15 vont probablement être enfoncés à court terme mais il faut s’attendre à un retour de bâton tôt ou tard. Nous sommes sur des nouveaux intéressants pour vendre l’Euro mais nous recommandons toujours la patience. D’autant plus qu’il est probable désormais que EUR/USD a en réalité déjà marqué son point bas pour cette année au vu de l’évolution récente des prix.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSDH4

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>