Avis de banque – EUR/USD : La BNP estime que 1.15 a offert une belle opportunité de vente et explique en détail pourquoi l’Euro va baisser d’ici la fin de l’année

(ProfesseurForex.com) – La BNP déclare que si l’Euro a bénéficié des turbulences sur les marchés émergents, l’impact de long terme de la baisse des monnaies des pays émergents et le recul des réserves de change de ces pays est baissier pour l’Euro.

« Les réserves de change de ces pays ont augmenté durant le QE de la FED avec la Chine qui a accumulé à elle seule autour de 2000 Mds de réserve entre 2008 et 2014. L’impact du sell off des monnaies émergentes sur celles du G10 a été de booster l’Euro et d’autres monnaies du G10 à mesure que les banques centrales ont diversifié leurs achats de USD. En d’autres mots, les banques centrales des pays émegents ont maintenu des taux de change bas et des surplus de leur balance commerciale au dépend des monnaies les plus fortes. Sans surprise, il y a eu un solide lien entre l’accumulation des réserves de change de la part des pays émergents et EUR/USD. » déclare la BNP.

« Nous pensons que les choses sont en train de se renverser et tout comme ces accumulations de réserves de change de la part des pays émergents ont créé une pression supplémentaire sur EUR/USD, un déclin dans les réserves de ces pays peut s’ajouter aux pressions baissière. »

« Nous prenons note que les flux de réserves de change des pays émergents ne vont probablement pas déclencher une nouvelle tendance baissière sur l’Euro. Toutefois, nous pensons qu’ils contribueront à la tendance du réajustement des portefeuilles de long terme (sorties de capitaux depuis la Zone Euro) qui devrait rester drivée par les taux domestiques négatifs. »

BNP pense donc que la corrélation négative entre les bourses et EUR/USD est très significative.

« 6 fortes baisses journalières des bourses globales ont correspondu avec une forte hausse de EUR/USD. L’Euro se comporte de plus en plus comme le JPY (qui a une forte corrélation inverse avec le Nikkei). Cette relation devrait perdurer durant toute la durée du QE de la BCE.

1.15 sur EUR/USD semble avoir été une très bonne opportunité de vente étant donné que les bourses remontent. Nous nous attendons à ce que les flux de capitaux (sorties de capitaux depuis l’Europe) et les différentiels de taux pousse l’Euro à la baisse d’ici la fin de l’année. » ajoute la BNP.

a12

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>