Grèce : Le vide politique s’installe en Grèce mais l’Euro ne s’en inquiète pas

(ProfesseurForex.com) – L’agitation ne s’arrête jamais en Grèce. A peine le pays a-t-il reçu, jeudi matin, une première tranche de 13 milliards d’euros sur le nouveau plan d’aides de 86 milliards accordé par les Européens, qu’Alexis Tsipras s’est déjà lancé dans une autre bataille, politique cette fois.

Le premier ministre a démissionné mais il ne compte pas renoncer si facilement à son poste. Alexis Tsipras a appelé les Grecs à lui faire de nouveau confiance, arguant d’après avoir luté contre le chantage, la Grèce était devenue un emblème pour les autres pays Européens.

Les nouvelles élections législatives devraient se tenir le 20 Septembre, soit à peine 9 mois après avoir été porté au pouvoir, allié au parti de droite ANEL.

La libéralisation de pans entiers de l’économie, la réforme des retraites et du marché du travail, les privatisations etc.) ont déchiré le parti de Syrisa dont une frange a annoncé son intention de créer son propre parti.

Mais l’Euro ne s’affole pas car comme l’a fait savoir l’Allemagne, la résignation d’Alexis Tsipras n’est pas une surprise… Les réformes devraient tout de même être en place et tout retard se traduira par un report des tranches d’aide. En effet, après la capitulation de Syriza, il n’y a plus de force politique à même de faire marche arrière.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ un = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>