Prévisions Fondamentales EUR/USD: Une semaine cruciale s’annonce pour l’Euro Dollar, avec le cocktail BCE et NFP

(ProfesseurForex.com) – Cette semaine du 31 août 2015 sera cruciale pour la paire EUR/USD, avec plusieurs événements majeurs, qui aideront sans doute à dissiper l’incertitude qui règle actuellement sur la paire EUR/USD à court terme.

Statistiques Européennes

En Europe, le plus important sera sans conteste la réunion mensuelle de la BCE, avec l’annonce des taux et la déclaration de la BCE jeudi à 13h45. Les opérateurs chercheront sans doute à en apprendre plus sur l’avis de la BCE sur la récente hausse de l’Euro, et ses conséquences sur les prévisions de la BCE pour son QE, sachant que pour l’instant, la banque centrale prévoit une fin du QE pour septembre 2016.

Il faudra également tenir compte de l’IPC de la Zone euro du mois d’août, attendu lundi à 11h, et pour lequel le consensus anticipe un indice à 0,1%, après 0,2% le mois précédent.

Les PMI manufacturiers européens définitifs du mois d’août seront quant à eux attendus jeudi, et on peut relever que les principaux indices sont attendus conformes aux estimations précédentes, à 51,8 pour la France, 53,6 pour l’Allemagne, et 54,1 pour la Zone euro.

Statistiques Américaines

Aux Etats-Unis, l’événement le plus important et de loin, sera le rapport NFP sur les créations d’emplois du mois d’août. Les économistes anticipent 220k créations d’emplois, après 215k le mois précédent, pour un taux de chômage attendu en baisse à 5,2%, après 5,3% le mois précédent.

Plus tôt dans la semaine, le rapport ADP donnera également une idées de la situation du marché du travail US. Le consensus anticipe pour ce rapport des créations d’emplois en hausse à 201k pour le mois d’août, après 185k le mois précédent.

Il faudra également surveiller de près les indices ISM, avec l’indice ISM manufacturier mardi, et l’ISM des services jeudi, des indices tous deux attendus stables par rapport au mois précédent,

Analyse Fondamentale EUR/USD

Désormais, l’Euro affiche une nette corrélation inverse avec l’appétit pour le risque. Cependant, avec le rapport NFP et la réunion de la BCE attendus cette semaine, l’attention pourrait de nouveau se centrer sur la divergence de politique monétaire entre la Zone euro et les USA, plus que sur l’appétit pour le risque. La BCE a en effet peu de chances de se montrer hawkish compte tenu du contexte actuel et de la récente hausse de EUR, tandis que les chiffres de l’emploi US attendus en hausse pourraient doper les anticipations de taux US. Ce cocktail pourrait donc favoriser la baisse de EUR/USD.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>