FED : Le FOMC a reporté la hausse des taux directeurs en raison des « développements internationaux » mais quels sont-t-ils ?

(ProfesseurForex.com) – La FED se fait désirer et cela est principalement dû aux développements internationaux.

Mais dire que les développements internationaux se limitent au ralentissement de la Chine et, par extension, des pays émergents serait très simpliste.

L’ordre mondial est en train d’être contesté. Le fait que les grandes puissances n’arrivent pas à s’entendre sur la Syrie en est le symbole le plus flagrant. Il serait trop long d’expliquer ici les tenants et aboutissants du chaos qui règne au moyen Orient mais lorsque l’on voit que la France décide de s’engager en Syrie et que dans le même temps la Russie augmente ses troupes au sol, il y a de quoi se dire que le calvaire Syrien pourraient malheureusement s’éterniser.

Mais dans cette confrontation, l’Arabie Saoudite est une pierre angulaire. Tant que la Royaume ne changera pas sa stratégie belliqueuse, le prix du baril restera bas et pourrait même chuter davantage (afin d’affaiblir la Russie dont l’économie dépend fortement du prix de l’énergie), ce qui va maintenir les pressions déflationnistes en place de manière globale et inciter les banques centrales à patienter.

Donc le ralentissement économique en Chine est une chose, le bras de fer géopolitique qui se joue entre l’Alliance Sino-Russe et l’occident en est une autre. Et tant que les grandes puissances n’auront pas trouvé un terrain d’entente, l’incertitude sur les perspectives économiques mondiales restera très élevée.

Notons aussi que l’accélération de l’internationalisation du Yuan doit aussi faire réfléchir la FED. Si cette dernière hausse ses taux, le Yuan risque fort de se déprécier. Et si la Chine, par bonté, décidait de stabiliser le Yuan, elle devra pour cela vendre du Dollar, et donc ses stocks de dettes US. Il y a donc un risque que les taux d’emprunt US dérapent. Et alors que nous nous approchons du « plafond de la dette US », cela pourrait faire désordre.

Tout cela pour dire que lorsque la FED décide de reporter la hausse des taux directeurs en raison des « développements internationaux », il faut prendre beaucoup de recul. Et en prenant du recul, il n’est pas inconcevable de conclure que la hausse des taux directeurs est peut être davantage pour 2016…

Si les marchés commencent à voir les choses sous cet angle, il se peut qu’il faille que la BCE entre de nouveau en piste pour que le Dollar remonte significativement à court moyen terme face à l’Euro.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ cinq = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>