ANALYSE EUR/USD : Les traders misent sur une rhétorique suffisamment Dovish de la part de Mario Draghi et se placent à la vente

Mario Draghi, President of the European Central Bank (ECB), addresses the media during his monthly news conference at the ECB headquarters in Frankfurt

(ProfesseurForex.com) – Nous avons bien fait de changer notre fusil d’épaule hier en assumant désormais que les marchés se contenteront d’une rhétorique Dovish de la part de Mario Draghi et que cela risque de peser sur l’Euro.

Il n’y aura très probablement pas d’annonce d’augmentation du QE aujourd’hui et une baisse des taux directeurs (Le taux de rémunération des dépôts, qui serait alors poussé un peu plus en territoire négatif) nous semble aussi très hypothétique.

Ce qui laisse la rhétorique dans le « driver seat ». Afin l’Euro baisse, nous pensons que la BCE va devoir fortement suggérer qu’une modification du QE est possible à court/moyen terme.

Toutefois, les données économiques (mis à part l’inflation…) ne se sont pas détériorées depuis le mois de Septembre, ce qui ne laisse pas énormément de marge de manœuvre, en principe, pour être beaucoup plus Dovish.

Beaucoup va donc dépendre de la façon donc Mario Draghi va parler des perspectives économiques. Un trop plein d’optimisme fera très certainement remonter l’Euro. Mais si la prudence reste de mise en citant les vents contraires venant des pays émergents notamment et que Mario Draghi insiste sur le fait que la BCE est prête à faire plus si nécessaire, il y a de la place pour que l’Euro recule sous les 1.13.

Le recul de l’Euro ce matin montre que les traders spéculent et pensent que Mario Draghi, en laissant la porte ouverte à une augmentation du QE, parviendra à contenter les marchés. Il est possible que la pression en faveur d’une action concrète de la BCE augmente d’ici la fin de l’année mais, en laissant simplement la porte ouverte aujourd’hui, l’Euro devrait reculer.

Mais gardons à l’esprit que EUR/USD a touché un plus haut de 7 mois la semaine dernière et que la tendance et haussière à moyen terme. Lentement mais sûrement, nous grappillons du terrain à la hausse et il est probable que les marchés vont préférer acheter l’Euro à moyen terme jusqu’à ce que la BCE annonce effectivement l’augmentation du QE.

L’incertitude est grande et la BCE peut s’offrir le luxe de ne pas trop s’avancer aujourd’hui, ce qui décevrait les marchés et ferait remonter l’Euro. Mais gageons que Mario Draghi fera le Job en trouvant des mot assez Dovish. C’est notre avis.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSDH4

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>