BCE : A quoi faut-il s’attendre pour la prochaine conférence de presse de Mario Draghi

 draghi002_16x9

(ProfesseurForex.com) – Puisque nous savons que le marché va rester calme en ce jour férié aux USA (méfiance toutefois, lorsque la volatilité est faible, le risque de mouvement puissant est plus facile, si catalyseur il y a), prenons un peu le temps de réfléchir sur ce que va faire la BCE le 03 Décembre.

Le taux de change effectif de l’Euro est très important pour l’inflation et par conséquent, même si Constancio a affirmé que le taux de change n’est certainement pas un objectif de politique monétaire, il compte. Et le fait est que sur 1.05, la BCE est probablement satisfaire. Et la France aussi. On se rappelle la phrase de François Hollande en Mars lorsque nous avions touché les 1.05 : « on y voit plus clair ».

Et l’on se rappelle aussi que la BCE est constamment revenue à la charge de diverses manières lorsque EUR/USD s’approchait des 1.15.

Il y a donc de fortes chances que le nouveau canal pour EUR/USD se trouve entre 1.05 et 1.15. Mais parvenir à toucher la parité permettrait à la BCE de se donner une marge de manœuvre.

Ce que cela suggère, c’est que le conseil des gouverneurs pourrait décider qu’étant donné la baisse marqué de EUR/USD, il n’y a pas besoin d’agir tout de suite. EUR/USD remontera alors rapidement sur 1.08 puis 1.10 mais la BCE pourra toujours assouplir sa politique monétaire plus tard. D’autre part, nous ne devrions aller plus haut que 1.10 car la FED va relever son taux directeur le 16 Décembre.

Tout cela étant dit, notons d’autres informations dont nous avons eu dans la presse depuis la dernière réunion :

La BCE considérerait étendre son QE à la dette des régions et des villes. Cela pourrait avoir son effet. Mais les marchés attendent surtout que la BCE augmente son QE d’au moins 300 Mds.

Et malheureusement, nous avons le sentiment qu’il n’y aura pas de QE ce 03 Décembre. Pour la bonne et simple raison que le Vice-président de la BCE a déclaré qu’une décision sur le QE dépendra des données à venir. Il a dit ça hier, et d’ici la réunion, il n’y a pas beaucoup de données… En d’autres termes, l’augmentation du QE est probablement pour plus tard dans cette guerre des monnaies. Ou pas…

La BCE va peut être patienter histoire de voir ce que propose la FED :

Une hausse des taux de 0.25 % ou moins ? Est-ce que la FED va communiquer sur ce qu’elle appelle une hausse des taux « graduelle ». Est-ce que la trajectoire des « blue dots » va être aplatie ? A quel points ? (les blue dots sont les prévisions des gouverneurs pour les années à venir concernant le taux directeur).

Tout est possible mais Mario Draghi n’a pas l’habitude de décevoir les marchés…

Donc il faut probablement s’attendre à des surprises (sur la composition du QE peut être mais probablement pas sur la taille et la durée). Autre surprise potentielle, et nous nous excusons pour avoir rapporter de mauvaises informations hier (sur une baisse de 0.40 % du taux d’intérêt négatif, ce qui n’est pas impossible non plus, pour une partie des liquidités des banques qui ont le plus d’excès de liquidité), serait d’augmenter le montant des excès de liquidité auxquels la BCE applique le taux de rémunération négatif. Il s’agit de taxer davantage les banques ayant de plus grands excès de liquidité. Cela pourrait forcer les banques à prêter à celles qui en ont besoin, histoire de réduire le coût des ces excès de liquidité bien au chaud au guichet de la BCE.

Et à une baisse significative du taux de rémunération des dépôts.

Cela pourrait être difficilement suffisant pour aller marquer un plus bas.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>