BCE : Mario Draghi sacralise la taille du Bilan de la BCE mais déçoit tout de même les marchés

draghi002_16x9

(ProfesseurForex.com) – Les anticipations des marchés étaient trop élevées. Signifiant qu’un assouplissement monétaire trop agressif avait été intégré dans les prix. EUR/USD a donc fortement corrigé dans le sillage des annonces timides de la BCE qui a préféré garder des munitions pour la guerre des monnaies qui continue.

La BCE a fait plusieurs annonces :

-Une baisse de 0.10 % du taux de rémunération des dépôts (-0.30 % désormais)

-Une extension de la durée du QE jusque Mars 2017 (Septembre 2016 précédemment)

-Un élargissement des types d’actifs qui seront éligibles au QE (Dettes régionales)

Les marchés attendaient quelque chose de plus conséquent.

La BCE a toutefois tenté de limiter la casse en annonçant que lorsque les actifs achetés via le QE arrivent à maturité, la BCE ré-investira ces fonds pour acheter tout de suite de nouveaux actifs, afin que le Bilan ne recule jamais, jusqu’à nouvel ordre.

Cela signifie que même après que la BCE ait arrêté d’acheter davantage d’actifs (en Mars 2017), le Bilan restera tel quel, jusqu’à ce qu’il soit décidé que lorsque les actifs arrivent à maturité, la BCE n’en rachètera pas de nouveaux

A propos du Bilan, ce dernier, en Mars 2017, atteindra 40 % du PIB de la Zone Euro. Un journaliste a demandé si il y avait une taille critique, Mario Draghi a répondu que le Bilan de la BCE n’est qu’un instrument au service de l’objectif de la stabilité des prix…

Concernant les nouvelles perspectives de croissance. Elles ont été révisées en hausse, mais en baisse pour l’inflation :

Croissance :

2015 à 1.5% vs 1.4% précédemment

2016 inchangé 1.7%

2017 1.9% vs 1.8% précédemment

Inflation :

0.1% cette année, inchangé

2016 1.0%, contre 1.1 % précédemment

2017 1.6% vs 1.7% précédemment

Les prévisions en détail:

ecb-forecasts-03-12-2015

Les décisions aujourd’hui n’ont pas été prises de manière unanime mais une large majorité s’est dégagée.

Nous retenons que Mario Draghi n’a pas eu la majorité pour battre un consensus très exigeant et que toutes les mesures prises laissent penser que la BCE se trouve face à un problème de taille : Il n’y a pas assez d’actifs disponibles pour augmenter drastiquement le QE.

Le trade baissier sur EUR/USD nous semble très mal en point et Janet Yellen pourrait maintenant enfoncer le clou en insistant sur le fait que la FED va resserrer sa politique monétaire de manière très graduelle.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. LEONFX says

    le range 1.05 -1.15 c’est vraiment probablement ce qu’ils recherchent,

    Il est temps d’acheter l’euro, on est à quasiment à 100% sur que la FED vas modérer de manière dovish sa première hausse des taux qui est inévitable pour une question de crédibilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>