EUR/USD : Ne serait-il pas temps de se retourner à la hausse sur EUR/USD pour ce premier trimestre 2016 ?

Capture

(ProfesseurForex.com) – Est-ce que le thème de la divergence monétaire est toujours d’actualité en 2016 et est-ce qu’il faut donc continuer à vendre EUR/USD ?

La divergence monétaire est là pour durer et elle va s’accentuer. Donc dans tous les cas, il ne faut probablement pas s’attendre à ce que la paire EUR/USD parvienne à dépasser les 1.15 ou 1.20.

Le fait est qu’il faut prendre en compte la divergence monétaire mais aussi le fait que la hausse des taux directeurs de la part de la FED sera très graduelle. Le marché n’anticipe pas un resserrement monétaire agressif mais en réalité, ce qui compte surtout, ce sont les projections du FOMC. Ces dernières pointent actuellement vers 4 hausses de taux en 2016.

Ambitieux et légèrement contradictoire par rapport aux minutes de la réunion de Décembre, lorsque le FOMC a décidé de rehausser son taux directeur pour la première fois en une décennie.

En effet, la décision fut « serrée » et les gouverneurs s’inquiètent des perspectives d’inflation. Des perspectives d’inflation qui dépendent en grande partie de l’évolution des matières première et surtout du prix du baril.

Si la Chine continue de ralentir, ce qui sera le cas en 2016 et si l’Arabie continue de faire monter la pression au moyen-Orient (bombardement de l’ambassade Iranienne au Yemen, exécution d’un haut dignitaire religieux Chiite la semaine passée), il y a de bonne chances que l’inflation ait beaucoup de mal à progresser.

Dans le cas où l’inflation venait à reculer aux USA, la hausse des taux pourrait devenir vraiment très graduelle. Et si les bourses commencent à flancher, ce qui est le cas actuellement, dans le sillage de la dévaluation du Yuan et de l’écroulement de la bourse Chinoise, la FED sera également obligée d’agir prudemment pour ne pas rajouter de l’huile sur le feu.

En effet, les pays émergents, qui ont largement emprunté en Dollars et qui sont déjà à l’agonie, pourraient provoquer des secousses sur les marchés mondiaux.

Bref, il y a des risques considérables et tangibles aux perspectives d’inflation. Ce qui pourrait inciter les traders à ne pas miser sur le Dollar en ce début d’année qui s’annonce déjà calamiteux.

D’autre part, rappelons que historiquement, le Dollar s’est déprécié au début des cycles de resserrement monétaire de la FED. Et étant donné le caractère très Dovish de celui-ci, sans oublier les risques dont nous avons parlé, il y a donc de la place pour une hausse de EUR/USD au cours du premier trimestre. D’autre part, la BCE va très probablement rester en stand by au minimum jusqu’au mois de Mars.

Nous allons donc très probablement plutôt trader EUR/USD du côté des haussiers, pour changer, en ce début d’année chez PFX.

Copyright (c) 2015 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. laurent says

    Et un revirement de plus,encore un, monsieur teterel, stoppez votre site,… où ne donnez plus d’impression personnelle, vous dites tout et son contraire dans la même journée, si vous ne savez pas, ne dites rien, vous serez moins ridicule.

    • ProfesseurForex says

      ProfesseurForex.com publie au minimum 3 commentaires EUR/USD chaque jour, justement pour pouvoir offrir un suivi du marché au plus près, et affiner, voire retourner notre avis.

      Si nous souhaitions donner notre avis pour la semaine, ou pour le mois, nous ne publierions qu’une analyse par semaine, ou par mois.

      Le but de ces articles est d’accompagner nos visiteurs dans leurs reflexions sur EUR/USD à court terme. Or, les conditions de marché changeant rapidement sur le Forex, il est tout à fait justifié de modifier notre avis, surtout pour des articles destinés à couvrir l’évolution de EUR/USD à court terme.

      Si vous souhaitez obtenir des reflexions à plus long terme de notre part, avec un conseil ferme, c’est notre stratégie hebdomadaire EUR/USD publiée tous les lundi qui vous correspond.

      Cordialement

      Equipe PFX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>