BOURSE : voici pourquoi le marché surveille le S&P500, le prix du pétrole et les résultats des « bancaires »

(DailyFX.fr) – Le marché actions s’est retrouvé hier sous pression de la nouvelle correction du prix du pétrole, un marché aussi toujours attentif aux résultats des valeurs bancaires.

BOURSE : voici pourquoi le marché surveille le S&P500, le prix du pétrole et les résultats des "bancaires"

Le marché actions international a reculé hier, notamment les places boursières américaines et européennes (Zone Euro + bourse de Londres), sur fond d’une nouvelle pression baissière sur le prix du pétrole et d’un recul habituel du trio (valeurs bancaires, matières premières et industrielles).

Sur le plan technique, j’avais indiqué hier que les principaux indices boursiers testaient les seuils techniques pouvant transformer le rebond en véritable tendance haussière, mais ces frontières chartistes (1950 points sur le S&P500, traduction à 4300 points) ont exercé un impact négatif sur les cours, du fait du recul du prix du pétrole.

Le pétrole, la situation en capital des banques, voilà les deux « thèmes fondamentaux » actuels du marché, des thèmes d’inquiétude alimentés hier par l’annonce de JP Morgan de provisionner 500M$ supplémentaires pour les créances pétrole & gaz, ainsi que par les déclarations du ministre iranien de l’énergie indiquant que le gel de la production de pétrole à l’échelle des principaux tenants de l’offre n’était pas un projet « sérieux ».

Le marché se projette certes sur la décision monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE) du 10 mars prochain (anticipation d’engagement du QE2), cette attente limite la volatilité réalisée du marché, mais le rebond technique initié le 11 février dernier semble interrompu à court terme.

Ce mercredi 24 février, le marché attend un unique « chiffre », l’évolution des stocks de pétrole aux Etats-Unis, et son influence immédiate sur le prix du pétrole.

S&P500 – graphique qui expose les bougies japonaises journalières

Le marché n’a d’yeux que pour le S&P500, et voici pour quelles raisons techniques :

  • Au-dessus de 1946 points, double bottomet explosion haussière vers 2000/2080 points
  • Entre 1910 et 1946 points, neutralité totale
  • Sous 1910 points, échec dans le haut du trading range 1810/1946 pts et back sur le support extrême des 1810 pts

Le marché US se cherche depuis 5 séances et ne fait pas encore le « choix technique »

BOURSE : voici pourquoi le marché surveille le S&P500, le prix du pétrole et les résultats des "bancaires"

Graphique préparé par Vincent Ganne via Marketscope 2.0

Par Vincent Ganne, directeur de DailyFX France, département recherche de FXCM

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mes points de marché quotidiens en live

BOURSE : voici pourquoi le marché surveille le S&P500, le prix du pétrole et les résultats des "bancaires"


original source