OCDE : La croissance mondiale reste atone et exige une réaction urgente des pouvoirs publics

 (ProfesseurForex.com) – L’obtention d’une forte croissance de l’économie mondiale reste hors de portée, compte tenu de la reprise modeste des économies avancées et du ralentissement de l’activité dans les économies de marché émergentes d’après l’OCDE.

« La croissance de l’économie mondiale ne sera probablement pas plus rapide en 2016 qu’en 2015, où elle avait atteint son plus bas niveau depuis cinq ans. Les échanges et l’investissement sont faibles. L’atonie de la demande se traduit par une inflation basse et une progression inadéquate des salaires et de l’emploi.

Les risques d’instabilité financière sont considérables, ainsi que l’ont montré les récentes baisses des cours des actions et des obligations observées à l’échelle mondiale, et la vulnérabilité grandissante de certaines économies émergentes exposées à des flux de capitaux volatils et aux effets d’un endettement interne élevé.

Selon les prévisions de l’OCDE, l’économie mondiale enregistrera une croissance de 3 % cette année et de 3.3 % en 2017, soit un taux nettement inférieur à son niveau moyen sur longue période de 3¾ pour cent environ.

Le taux de croissance s’établira à 2 % cette année et à 2.2 % en 2017 aux États-Unis, tandis qu’il devrait être de 2.1 % en 2016 et de 2 % l’année prochaine au Royaume-Uni. Le Canada devrait enregistrer une croissance de 1.4 % cette année et de 2.2 % en 2017, tandis que le produit intérieur brut (PIB) japonais devrait augmenter de 0.8 % en 2016 et de 0.6 % l’an prochain.

La croissance économique de la zone euro devrait s’établir à 1.4 % en 2016 et à 1.7 % l’année prochaine. Le taux de croissance de l’Allemagne devrait être de 1.3 % cette année et de 1.7 % en 2017, celui de la France de 1.2 % en 2016 et de 1.5 % l’année prochaine, et celui de l’Italie de 1 % en 2016 et de 1.4 % en 2017.

En Chine, où devrait se poursuivre le rééquilibrage de l’économie du secteur manufacturier vers les services, le PIB devrait augmenter de 6.5 % cette année et de 6.2 % en 2017. L’Inde conservera une croissance forte, qui devrait s’établir à 7.4 % en 2016 et à 7.3 % l’an prochain. Le Brésil est plongé en revanche dans une grave récession, et son économie devrait se contracter de 4 % cette année et commencer seulement à sortir de cette récession l’année prochaine. »

Trouvez ici le rapport complet avec toutes les projections économiques.

CbfTSxSW4AUjGMCEO interim graph fevrier 2016

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois × 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>