ANALYSE EUR/USD : La paire marque un nouveau plus haut annuel

dollar(ProfesseurForex.com) – Quelques facteurs propices à la hausse de EUR/USD permettent d’entretenir le mouvement avec 1.14 en ligne de mire.

Les ventes au détail en Allemagne, si elles sont reculé de 0.4 % en Février, affichent toutefois une solide progression de 5.4 % en glissement annuel contre -1.2 % précédemment. L’inflation en France est remontée à 0.8 % en glissement annuel contre -0.3 % anticipé et 0.3 % précédemment !

Un chiffre qui a fortement participé à l’IPC de la Zone Euro qui a frétillé à -0.1 % contre -0.2 % précédemment. Nous sommes toutefois loin de l’objectif de la BCE. Mais le fait que les choses ne se dégradent pas retire un tantinet de pression sur la BCE, qui est probablement à court de munitions de toute manière.

Notons aussi un retour de l’aversion au risque qui profite à EUR/USD. En effet, le prix du baril dévisse de nouveau même si le Qatar a confirmé la présence de 12 pays producteurs à Doha en Avril pour négocier le gel de la production. En effet, sans la coopération de l’Iran, il y a peu de chances que l’accord aboutisse… Sans parler de la note de la dette Chinoise qui a été dégradée par S&P.

Les 1.14 ne sont plus très loin. Nous devrions y arriver et même nous rapprocher de 1.15 si le rapport NFP s’avère en-dessous de 200 K.

Surveillez les gouverneurs de la FED cet après-midi mais vu que Janet Yellen s’est exprimée, l’impact devrait être minime. Le risk sentiment domine aujourd’hui, surveillez l’évolution des bourses.

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (03-31-2016 1219)

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>