FED : Après la BCE et la BoJ, est-ce que les marchés vont aussi défier Janet Yellen ?

FOMC-110612-e1352232790540(ProfesseurForex.com) – A moins d’une surprise très Hawkish, voire une hausse surprise des taux directeurs, c’est du côté des projections du FOMC concernant les taux directeurs que l’action va se passer.

La croissance ralentit indéniablement depuis plusieurs trimestres aux USA et les derniers chiffres des ventes au détail (70 % du PIB) ne plaident pas vraiment pour une croissance vigoureuse au T1 même si d’autre part, il y a eu quelques signaux encourageant pour l’économie US depuis le début de l’année.

Si l’on fait la médiane des projections des gouverneurs sur le graphique suivant (chaque point bleu représente l’avis d’un des gouverneurs du FOMC, membres non votant inclus), nous sommes à 1.375 %, soit 4 hausses de taux cette année après celle de Décembre 2015.

dot-plot-dec

Si l’on se base sur les déclarations des gouverneurs de la FED depuis la dernière réunion, il ne faut pas s’attendre à une hausse de taux aujourd’hui. Le marché estime d’ailleurs que la probabilité d’un tel scénario n’est que de 10 %.

La question est de savoir dans quelle proportion la médiane sera abaissée en sachant que les marchés de futures suggèrent une probabilité de 80 % concernant une seule nouvelle hausse de taux cette année et de 42 % pour deux hausses de taux.

Il serait donc tout indiqué de trader le Dollar en fonction de cet écart. La FED ne décidera certainement pas de réellement s’aligner sur les anticipations des marchés, ce qui rendra cette réunion mécaniquement Hawkish.

Mais ce serait trop facile. Et étant donné les réactions contradictoires des marchés face à la BCE et la BoJ récemment, il va peut être falloir plutôt se focaliser sur la capacité de la FED à convaincre les marchés qu’elle peut effectivement rehausser ses taux par trois fois cette année.

Donc il va falloir surveiller de près le langage employé et lire entre les lignes, notamment sur la façon dont la FED jauge les risques globaux. Des déclarations moins optimistes concernant les perspectives de croissance pourraient rendre la conférence de presse Dovish et faire baisser le Dollar.

A contrario, si la FED reste droite dans ses bottes en jugeant que les risques restent équilibrés, cela devrait profiter au Dollar.

La grande question selon nous est de savoir si les marchés vont aussi défier la FED ? C’est à dire, est-ce que les marchés trader selon leurs propres anticipations (une seule hausse de taux cette année contre 4 prévues jusqu’à présent par la FED) ou bien rentrer dans le rang face à un éventuel optimisme de la FED ?

Si les marchés défient la FED, le Dollar devrait reculer. Il est aussi possible que la FED essaie de ménager la chèvre et le chou, avec peu de volatilité à la clef.

Faites vos jeux, rien ne va plus.

CdqfwfbWIAAGtl2

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× trois = 27

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>