PETROLE : Le prix du baril efface une partie des gains de la veille, les investisseurs commencent à ouvrir les yeux quant à la réunion de Doha

(ProfesseurForex.com) – Le prix du baril efface une bonne partie des gains engrangés la veille. Comme nous le supposons depuis un moment, il se pourrait que la réunion de Doha soit un coup d’épée dans l’eau.

Cette crainte commence à monter car qu’on se le dise, il s’agit d’une réunion de gens autour de la table qui n’ont qu’un envie, c’est de s’égorger. Difficile d’imaginer alors un accord de bonne foi…

Les marchés s’attendent à ce que les principaux producteurs de pétrole, Arabie Saoudite et Russie en tête, gèlent leur production de pétrole. Soit dit en passant, les niveaux de production sont actuellement au plus haut historique alors que les perspectives de croissance globale ne cessent de se dégrader. Ce qui signifie que la croissance de la demande globale de pétrole va ralentir.

Le ministre du pétrole Russe a déjà déclaré que si un accord est forgé, il sera peu concluant. D’autre part, l’IEA a déclaré dans son dernier rapport qu’un gel n’aurait pas un impact matériel sur l’offre et la demande globale en 2016.

Le nœud du problème reste que l’Iran continue de mener une guerre larvée à l’Arabie Saoudite et que la République Islamique n’a aucunement l’intention de participer au gel, ce qui devrait inciter l’Arabie Saoudite à de très minces concessions à la Russie ainsi qu’aux autres pays producteurs qui voient leurs finances se dégrader à vive allure.

Nous anticipons une chute du prix du baril la semaine prochaine.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>