Prévisions fondamentales EUR/USD pour la semaine du 30 mai 2016 : Réunion de la BCE et chiffres de l’emploi US pourraient favoriser une poursuite de la baisse cette semaine

(ProfesseurForex.com) – Une semaine sous haute tension attend la paire EUR/USD à cheval entre la fin du mois de mai et le début du mois de juin, avec la réunion de la BCE et le rapport mensuel NFP, parmi de nombreuses autres statistiques moins importantes. Faisons le point sur les événements les plus importants attendus dans le calendrier économique de la semaine du 30 mai 2016 :

Statistiques Européennes

En Europe, c’est donc la réunion de la BCE de jeudi qui constituera l’événement principal de la semaine. Les attentes en ce qui concerne de nouveaux assouplissements sont faibles, mais les prévisions de la BCE et ses commentaires aideront sans doute à affiner les anticipations de politique monétaire européenne à moyen terme.

Il faudra aussi surveiller de près l’IPC européen du mois de mai de mardi, pour lequel le consensus anticipe un chiffre annuel à -0,1% après -0,2% le mois précédent.

Les secondes estimations des PMI européens seront également attendues, avec les PMI manufacturiers mercredi matin, et les PMI des services vendredi matin. Pour l’Allemagne, le PMI manufacturier est attendu inchangé à 52,4 points, de même que le PMI des services, attendu à 55,2 points. Pour l’ensemble de la Zone Euro, le PMI manufacturier est lui aussi attendu inchangé par rapport à l’estimation précédente (51,5 points), de même que le PMI des services (53,1).

Enfin, il faudra également surveiller plusieurs statistiques allemandes, avec l’IPC lundi après-midi, et les ventes au détail et le taux de chômage mardi matin. L’IPC allemand du mois d’avril est attendu à +0,3% en données mensuelles, après -0,4% le mois précédent. En ce qui concerne le chômage, le consensus anticipe une baisse du nombre de chômeurs de -5k, après -16k le mois précédent, pour un taux de chômage attendu stable à 6,2%.

Statistiques américaines

Aux Etats-Unis, le programme sera au moins tout aussi chargé, et l’événement majeur de la semaine de ce côté de l’Atlantique sera le rapport NFP sur les créations d’emplois US attendu vendredi à 14h30. Les économistes prévoient 161K créations d’emplois, après 160k le mois précédent, et une baisse du taux de chômage à 4,9%, après 5% le mois précédent. Si les données montrent que cette baisse du chômage n’est pas liée à une baisse du taux de participation, ces chiffres iront dans le sens d’une hausse des taux de la Fed pour la réunion de mi juin.

Il faudra aussi surveiller de près plus tôt dans la semaine les dépenses des ménages US (mardi 14h30), attendues en hausse de 0,6% après 0,1% le mis précédent. L’indice PCE core rattaché aux dépenses des ménages est quant à lui attendu à 0,2% en données mensuelles après 0,1% le mois précédent.

Le même jour à 16h, les traders devront également attendre la confiance des consommateurs US du mois de mai, anticipée en hausse à 96 points après 94,2 le mois précédent.

Mercredi, c’est tout d’abord le rapport ADP sur les créations d’emplois US qui sera attendu à 14h15, et le consensus anticipe de très bons chiffres, à 180k créations d’emplois après 156k le mois précédent. A 16h le même jour, c’est ensuite l’ISM manufacturier que les traders attendront, avec des chiffres attendus en baisse à 50,5 après 50,8. Toutefois, le fait que les chiffres restent au-dessus de 50 et que le sous indice de l’emploi soit de son coté attendu en hausse (49,8 contre 49,2 précédemment) devrait conduire le marché à bien les accueillir.

Analyse Fondamentale EUR/USD

Plusieurs données de l’emploi US sont attendues en hausse cette semaine :

*Rapport ADP : 180k créations d’emplois anticipées, contre 156k précédemment
*Sous indice de l’emploi de L’ISM manufacturier : 49,8 contre 49,2 précédemment
*Rapport NFP : 161k créations d’emplois anticipées contre 160k précédemment, taux de chômage attendu en baisse à 4,9% après 5% précédemment.

De plus, les autres statistiques US attendues cette semaine sont globalement attendues en hausse. Tout ceci devrait aider à renforcer les anticipations de hausse des taux pour la réunion de la Fed de mi juin, ce qui devrait renforcer USD et favoriser la baisse de la paire EUR/USD, d’autant plus qu’en Europe, les statistiques attendues devraient être moins sources de bonnes surprises qu’aux USA, et une BCE qui a de bonnes chances d’afficher une position dovish.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>