BREXIT : La Grande-Bretagne peut-elle rester dans l’UE malgré le vote pour le Brexit?

(ProfesseurForex.com) – Maintenant que le Royaume-Uni a mis le doigt dans l’engrenage, il va falloir très bientôt répondre à 4 questions :

L’article 50 sera-t-il invoqué ?

Quel est le mandat de la campagne en faveur d’une sortie de l’UE ?

Quelle sorte d’accord avec l’UE le parlement Britannique acceptera ?

Que se passera-t-il si des élections générales sont appelées très bientôt ?

Mais tout d’abord, quand est-ce que les négociations vont commencer ? David Cameron a déjà brisé deux promesses… Il avait déclaré qu’il e résignerait pas en cas de Brexit et surtout qu’il signalerait rapidement au conseil Européen les intentions du Royaume-Uni. La France ferait déjà le forcing, contrairement à l’Allemagne, pour que le Royaume-Uni se dépêche d’officialiser sa sortie de l’UE…

Lorsqu’un état active l’article 50 du traité de Lisbonne, l’état en question a deux ans pour renégocier sa relation avec l’UE. La responsabilité d’invoquer cet article incombera au successeur de David Cameron, probablement l’excentrique Maire de Londres, Boris Johnson. Mais il ne faut pas écarter le scénario dans lequel Boris Jonhson fait campagne lors d’un second referendum en faveur du « Bremain » après avoir obtenu des concessions…

Le mandat du camp du Brexit ? Contrôler l’immigration et retrouver l’autorité souveraine qui permettra de négocier des accords de libre échange de manière autonome par exemple. L’Angleterre va tenter de rester au sein du marché unique mais gageons que cela ira de paire avec un maintien de la libre circulation des personnes. Bref, le Royaume-Uni sera très probablement bouté hors du marché unique. Il reste à savoir si les taxes qui seront imposées seront douloureuses ou bien si l’Angleterre pourra obtenir un prix d’ami…

Concernant le Parlement. Rappelons que la plupart des députés sont en faveur de rester au sein de l’UE. Il serait mal vu que les députés refusent de voter pour la sortie de l’UE après un référendum… Mais quel sorte d’accord le Parlement va devoir ratifier ? La fin du libre mouvement des citoyens, la fin du marché unique ? Ou les deux ? La différence est très importante et requerra très probablement un nouveau référendum.

Autre solution pour que les Anglais échappent au destin qu’ils viennent de se forger, de nouvelles élections. Si un parti fait campagne pour rester au sein de l’UE et gagne, il pourrait annuler l’invocation de l’article 50… Et une nouvelle fois, un référendum sur l’UE aura été annulé…

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + = 16

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>