L’attrait pour le risque reste une fonction de la Fed et du couple Brexit/Bremain en juin

(DailyFX.fr) – Le marché n'y croit plus du tout... à un second relèvement des taux de la Réserve Fédérale (FED) lors de la réunion du mercredi 15 juin.

L'attrait pour le risque reste une fonction de la Fed et du couple Brexit/Bremain en juin

Le marché n'y croit plus du tout... à un second relèvement des taux de la Réserve Fédérale (FED) lors de la réunion du mercredi 15 juin. Selon les contrats futures sur le taux des fed funds, 28% de probabilité implicite vendredi matin, 4% vendredi en fin de session et 2% aujourd'hui. Le discours de Janet Yellen hier a rappelé la ligne monétaire de la FED du datas dependent, la publication des chiffres de l'emploi pour le mois de mai ont donc reporté de plusieurs mois la poursuite du cycle haussier de la FED.

Conséquences directes en Bourse : les marchés actions rebondissent, le Dollar US reculent face à un panier de devises et le prix du pétrole affiche toute sa résilience haussière malgré les divergences de fond au sein de l'OPEP. Mais peu importe l'OPEP, l'attrait pour le risque reste une fonction de la FED... et du couple Bremain/Brexit en juin.

Bien que le Brexit soit possible (la démocratie), le modèle bloomberg donne toujours 77% de probabilités pour le Bremain.

Ce mardi, révision du PIB de la Zone Euro au premier trimestre prévue à 11 heures. Le chiffre de la première lecture devrait être confirmée

Par Vincent Ganne, directeur de DailyFX France, département recherche de FXCM

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mes points de marché quotidiens en live

L'attrait pour le risque reste une fonction de la Fed et du couple Brexit/Bremain en juin


original source