PETROLE : Le prix du baril bondit, le Yemen rapporte avoir bombardé des infrastructures pétrolières en Arabie Saoudite

 Le marché du pétrole était aussi attentiste avant Janet Yellen. Pour la bonne et simple raison que le pétrole est libellé en Dollar et qu’une baisse de ce dernier entraîne une hausse du prix du baril.

Le Bilan est finalement neutre sur le forex, avec un Dollar qui se renforce légèrement malgré le fait que Janet Yellen n’ait pas signalé explicitement une hausse de taux pour Septembre. La porte est ouverte, mais toujours pas de calendrier précis.

Ce n’est donc pas de ce côté qu’il faut regarder pour expliquer la hausse du prix du baril.

Il se dit que le Yemen aurait « bombardé » des infrastructures pétrolières du géant Aramco en Arabie Saoudite. D’où la hausse du prix du baril qui devrait encore une fois faire long feu…

Pour rappel, il a bientôt dix-huit mois, l’Arabie saoudite réunissait une vaste coalition arabe sunnite, avec le soutien de la France et d’autres pays occidentaux pour contrer la rébellion houthiste du Yémen, supportée par l’Iran, soupçonnée de supporter ces derniers.

Des centaines de bombardements, plus de 6.000 morts, essentiellement civils, deux millions de réfugiés et plus d’une centaine d’installations médicales ont été touchées en dix-huit mois de guerre…

  • Graphique WTI H4

USOil H4 (08-26-2016 1653)

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × = 81

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>