PETROLE : L’Iran souhaite toujours récupérer ses anciennes parts de marché, le prix du baril reste sous forte pression

 Comme prévu, l’Iran n’est en réalité pas vraiment disposée à geler sa production de pétrole.

D’après les autorités Iraniennes, il n’y aura pas de coopération avec l’OPEC quant à un gel de la production en Septembre à Alger. L’Iran répète que l’OPEC doit reconnaître son droit à récupérer ses anciennes parts de marché.

Le ministre saoudien de l’Énergie Khaled al-Faleh s’est dit, lui, opposé à toute réduction de la production…

Autant dire que le rallye du mois d’Août qui a eu lieu sur la rumeur de gel de la production risque fort de rapidement se faire raboter.

Et la hausse du Dollar n’est pas pour supporter les cours du baril non plus. Rappelons que le Dollar US a profité sur le forex des propos de Janet Yellen Vendredi dernier. Cette dernière a déclaré que le cas pour une hausse de taux se renforce.

Nous restons d’avis baissier sur le pétrole. Et notamment en raison du ralentissement Chinois qui devrait bientôt refaire les choux gras de la presse financière. Cela sera un nouveau coup dur pour les matières premières.

  • Graphique WTI H4

USOil H4 (08-29-2016 1531)

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>