EUR/USD (Crédit Suisse) : 3 raisons pour lesquelles les déboires du secteur bancaire ne feront pas baisser l’Euro

« Les investisseurs sur le forex ont relâché leur attention sur le JPY pour se tourner vers l’impact que pourrait avoir les déboires du secteur bancaire sur le forex. Cela impacte l’Euro négativement mais nous sommes encore loin de l’impact perçu lors de la crise de 2008 jusqu’en 2012.

Nous voyons trois raisons principales derrière l’impact limité sur l’Euro :

1- Les liquidités de la BCE. Contrairement à 2012, de nombreux mécanismes sont désormais en place pour garantir la stabilité du système financier (OMT, TLTRO, QE etc..). Pour le moment, les marchés d’emprunt de très court terme comme EONIA, LIBOR ne sont pas sous pression.

2- La politique Allemande. Les marchés ne s’attendent pas à ce que l’Allemagne permette une banque telle que Deutsche Bank de faire faillite, même si des pertes significatives doivent être imposées sur les actionnaires et certains créditeurs. Cela limite le risque systémique.

3- L’Euro est désormais une monnaie de financement. Contrairement à la période de 2012, la Zone Euro affiche désormais systématiquement un surplus de sa balance courante. Cela signifie que les investisseurs Européens offrent plutôt que ne demande des capitaux. Cela limite l’exposition aux épisodes de risk off. En effet, le risk off provoque des rapatriations de capitaux, ce qui devrait être positif pour l’Euro.

Dans ce contexte, nous estimons que les déboires du secteur bancaire auront un impact bénin sur EUR/USD et nous continuons de viser 1.15 d’ici 3 mois. » déclare le Crédit Suisse.

m79

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 × deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>