FED / BoJ : Retour sur les décisions de la BoJ et prévisions pour la Federal Reserve

captureLa BoJ s’est débattue dans son cercueil ce matin en annonçant des demi-mesures. Ceux qui attendaient une augmentation du QE ont été déçus et pour cause, Nous commençons à arriver au bout du bout concernant les actifs à acheter. La BoJ détient déjà partie du TOP 10 des détenteurs d’actions pour 90 % de ces actions (Nikkei 225)… Elle détient près de 60 % des ETFs Nikkei…

La BoJ a même parlé de « flexibilité » en annonçant qu’elle continuera à acheter « plus au moins 80 000 Mds de Yens d’actifs » par an. Nous pourrions interpréter cette décision comme un bel aveu de faiblesse. Et vu l’allure de USD/JPY quelques heures après le communiqué, la majorité des investisseurs semblent arriver à cette conclusion.

Mais la BoJ a fait passer la pilule en déclarant qu’elle continuera l’assouplissement monétaire jusqu’à ce que l’inflation revienne à 2 %.

La grande nouvelle, c’est que la BoJ va jouer sur les maturités des dettes qu’elle achète afin de s’assurer que les rendements de long terme (10 ans) ne passent pas en-dessous de 0 %. Ce qui a soulagé le secteur bancaire Nippon et donc fait monter le Nikkei. Et hausse du Nikkei signifie baisse du Yen.

Mais nous retenons surtout que la courbe des taux augmente, ce qui est en définitive haussier pour le Yen…

Bref, nous sommes de retour à la case départ sur le forex et les trades attendent désormais la FED.

Les anticipations sont moins biscornues qu’avec la BoJ. Elles sont assez binaires pour la FED. Va-t-elle rehausser ses taux directeurs ou non ? Le FOMC semble très divisé, suggérant que les Hawks poussent de manière virulente en faveur d’une hausse de taux.

Mais Janet Yellen est une colombe, signifiant qu’elle est partisane d’une politique monétaire accommodante. Vu l’état des déficits US (qui risquent de fortement augmenter si Trump est élu), l’échéance des élections donc, la faiblesse de la croissance depuis le début de l’année et de divers indicateurs de premier choix récemment, nous doutons que le FOMC décidera de rehausser ses taux.

Au mieux, Décembre, et encore. Si les choses empirent d’ici là, nous aurons aucune hausse de taux. Plutôt un nouveau QE…

Ce qui sont de cet avis ont profité de la volatilité post BoJ pour se placer en prévision d’un recul du Dollar dans le sillage d’un statu quo monétaire de la part de la FED. Surtout que les projections économiques et de taux risquent fort d’être de nouveau abaissées…

Mais n’oublions pas que si la FED suggère fortement que la hausse de taux est à venir, que si de nombreux gouverneurs votent contre la décision, le Dollar pourrait finalement ne pas trop décaler.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. ESCODA JORDI says

    Mais la BoJ a fait passé la pilule…
    …et donc fait monté le Nikkei

    Lorsque deux verbes se suivent, le second se met à l’infinitif (sauf derrière un auxiliaire). Vous devez avoir moins de 50 ans pour faire ce genre de faute. La langue française se meurt, mais où sont les neiges d’antan ?
    :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>