GBP/USD : Statu quo monétaire et un arrière goût Hawkish de la part de la BoE mais la pound ne réagit pas

Les statistiques rassurantes du Royaume-Uni depuis le référendum ont incité la BoE à révisé en hausse ses prévisions de croissance pour le second semestre.

La BoE prévoit désormais 0.3 % de croissance au T3 contre 0.1 % précédemment. Sur le front de l’inflation, la BoE anticipe un peu moins que lors de la publication du dernier rapport d’inflation. Mais gageons qu’en 2017, la chute de la Livre Sterling va commencer à faire son effet avec une accélération à la hausse à prévoir.

Soit dit en passant, la BoE signale que ses mesures prises en Août ont eu un impact plus fort qu’anticipé sur les prix des actifs (la bourses). Nous entendons rarement ce discours à propos de l’économie réelle…

Pas d’assouplissement monétaire donc (à l’unanimité 9-0) et la perspective d’une nouvelle baisse de taux semble s’éloigner (C’est du 50/50 désormais). La BoE observe des faiblesses dans l’investissement mais pas dans le marché immobilier et la consommation (les Britanniques ont une dette privée parmi les plus élevées du monde…).

Le gouverneur Forbes déclare que les perspectives économiques ne requièrent pas de nouveau QE mais annuler la décision d’Août (baisse de taux de 0.25 %) serait trop coûteuse.

Tout cela est très Hawkish mais GBP/USD ne réagit pas. Les marchés s’y attendaient étant donné la bonne tenue de l’économie depuis le référendum.

  • Graphique GBP/USD H4

Consultez les graphiques GBP/USD en temps réel

gbpusd-h4-09-15-2016-1322

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ deux = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>