GBP/USD : Theresa May confirme l’activation de l’article 50 en Mars, le Livre n’apprécie pas malgré le bon indice PMI

GBP/USD continue de chuter malgré la hausse de l’indice PMI du secteur manufacturier à 55.4 contre 52.6 anticipé et précédemment. Nous sommes au plus haut depuis Juin 2014.

Si le Brexit devait finalement peser sur l’économie Britannique, cela ne se voit certainement pas à court terme.

Le GBP ne progresse pas sur le forex face à cette bonne nouvelle en raison du fait que le premier ministre Britannique, Theresa May, a indiqué que l’article 50 des traités Européen sera activé en Mars prochain.

La question étant de savoir si maintenant que les marchés sont certains que l’Angleterre va quitter l’UE, les investissements vont se tarir ? Ce qui mettrait à mal la balance courante du Royaume-Uni. En effet, le pays accuse un fort déficit commercial qu’il arrive à compenser via des entrées de capitaux. Une dégradation de la balance courante sera à coup sûr négatif pour le GBP.

Beaucoup va dépendre de l’accès ou non du Royaume-Uni au marché unique sans taxes douanières…

GBP/USD se trouve sur un seuil très peu confortable. Si le dernier plus bas en date cède, nous pourrions voir les choses s’accélérer à la baisse. Mais nous observons souvent des rebonds techniques dans ce genre de cas, avant que les baissiers n’arrivent à leurs fins.

  • Graphique GBP/USD H4

gbpusd-h4-10-03-2016-1118ct1mgduwiaaozkw

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>