Le TOP 5 des votes qui risquent de secouer les marchés au cours des prochains mois

Voici les 5 votes qu’il  surveiller du coin de l’œil  au cours des prochains mois. Il s’agit d’un rapide résumé des risques afférant à ces votes:

1- Référendum constitutionnel en Italie

L’Italie pour rappel, a eu 63 gouvernements différents en 71 ans… La raison principale derrière cet état de fait ? Un Sénat ayant trop de pouvoir et qui est comme tout Sénat, conservateur… L’enjeu du référendum est de donner plus de pouvoir au Parlement, la chambre basse. Renzi a déclaré qu’en cas de défaite il démissionnerait. Avant de se raviser récemment… L’enjeu de ce référendum a donc diminué. Mais si la réforme constitutionnelle n’obtient pas le soutien populaire attendu, il faut s’attendre à un nouveau blocage législatif qui pourrait de toute façon déboucher sur une démission de Renzi…

2- Élection US

Trump ou Clinton ? Si Trump l’emporte, certains prédisent une chute des marchés. Il faut aussi s’attendre à du ménage du côté de la FED. Bye bye Janet Yellen et probablement plusieurs autres gouverneurs, ceux qui supportent d’ailleurs ouvertement Hillary Clinton. Si Clinton passe, c’est le pétrole qui risque de chuter de part la politique belliqueuse de Barak Obama au Moyen-Orient que Clinton s’empressera de prolonger.

3- Élection présidentielle France

Pour faire simple, Si Marine LePen l’emporte, nous pourrions nous retrouver avec un référendum sur l’appartenance à l’UE. Les sondages donnent toutefois le FN perdant dans tous les cas au second tour.

4- Élection en Allemagne

Merkel devrait de nouveau l’emporter malgré le mécontentement de la population à propos de la gestion de la crise des réfugiés Syriens. Mais l’AfD (Alternative pour l’Allemagne) a réalisé des gains impressionnants, justement grâce à ce mécontentement. Son actuel ministre des finances est aussi une possibilité. Ce dernier ne fera rien pour la solidarité Européenne. Dans l’ensemble, nous ne voyons pas de risque extrême pour les marchés financiers quel que soit le scénario.

5- Élection en Iran

En Iran c’est le conseil des gardiens de la révolution (et par conséquent son leader suprême Ali Khamenei) qui a le dernier mot en politique. Il s’assure que la politique du gouvernement est en ligne avec la loi Islamique… Le Président a de l’influence sur la trajectoire politique de court terme mais le conseil des gardiens de la révolution reste maître. Le résultat des élections pourrait changer la trajectoire politique du moyen-Orient mais cela dépendra probablement surtout des élections US…

Bref, mis à part une surprise TRUMP, où Le Pen en France, les marchés ne devraient pas trop s’emballer. La décision de la FED risque d’être plus importante.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>