PETROLE : Le prix du baril de WTI repasse sous 50 $ avant la publication les stocks US

Les cours du pétrole reculent pour la troisième séance consécutive. Derrière ce retour sous 50 $ du baril de WTI, nous pouvons évidemment mettre le scepticisme des investisseurs vis-à-vis d l’accord d’Alger qui semble avoir de plus en plus de plomb dans l’aile.

Alors que le Venezuela vient d’annoncer que les pays non membre de l’OPEC devraient réduire leur production d’un demi million de barils, la Russie campe sur ses positions : Gel mais pas de baisse de production. C’est en tout cas la position officielle du plus grand producteur Russe.

Les munitions visant à supporter les cours commencent à manquer cruellement. Le pétrole ne montera plus sur des déclarations. Il veut un accord tangible, accepté de tous (Iran inclus). Sans compter que l’Irak refuse également l’accord.

Le prix du baril est aussi plombé par les stocks US. Selon les estimations de l’American Petroleum Institute parues hier soir, ceux-ci auraient augmenté de 4,75 millions de barils la semaine passée. Le consensus Bloomberg table, lui, sur une progression de 1,16 million de barils. Réponse à 16h30…

Si la hausse des stocks était confirmée par l’EIA, elle annulerait à peu près la baisse surprise de la semaine dernière (de 5,2 millions de barils), et les cours pourraient accentuer leur baisse sous 50 $.

  • Graphique WTI H4

usoil-h4-10-26-2016-1445

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 8 = dix

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>