PETROLE : Nous repassons au-dessus de 50 $ alors que les dernières nouvelles plaident pour la baisse

Le prix du baril remonte après avoir perdu un peu de terrain Vendredi dernier.

Pourtant, nous avons appris ce weekend que l’Irak compte augmenter sa production en 2017. Cela montre que les négociations vont bon train qu’il est permis de douter de la solidité de l’accord forgé il y a deux semaines au sein de l’OPEC.

Notons aussi les propos du ministre de l’énergie Russe Novak qui a lui déclaré que son pays n’avait pas l’intention de « ratifier » cet accord à court terme, signalant que l’OPEC devait clarifier sa position. Il a aussi signalé que la Russie préfère geler sa production sur les niveaux actuels plutôt que de la diminuer…

Novak rencontrera le secrétaire général de l’OPEC ce Mercredi. Affaire à suivre. Mais les investisseurs gonflent déjà leurs espoirs et le baril de WTI remonte au-dessus de 50 $.

Nous apprenons aussi aujourd’hui que la compagnie Shell a signé un accord avec le gouvernement Iranien en vue d’une résurrection de leur coopération pour du long terme.

Donc nous voyons peu de signes que la production de pétrole est sur le point d’être diminuée. Plutôt le contraire.

Nous restons d’avis qu’au dessus de 50 $, des opportunités de vente s’offrent à nous.

  • Graphique WTI H4

usoil-h4-10-10-2016-1351

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>