USA : La mission de la FED la semaine prochaine: Signaler une hausse de taux en Décembre

Le Dollar reste solide est la raison première derrière cette vigueur est la réunion de la FED la semaine prochaine au cours de laquelle le FOMC pourrait décider de signaler une hausse des taux à venir en Décembre.

Mais les gouverneurs n’auront probablement pas besoin de forcer leur rhétorique étant donné que les traders sur le marché des futures offrent déjà une probabilité supérieure à 70 % vis-à-vis d’une hausse des taux en Décembre. Cela suggère que le communiqué restera probablement largement inchangé par rapport à celui de Septembre, dans lequel nous avons pu lire que « le contexte en faveur d’une hausse de taux s’est renforcé mais qu’il faut attendre plus de preuves que l’économie se renforce ».

La probabilité d’une hausse de taux en Novembre (d’après le marché des futures) est de seulement 9 %.

« Il n’y a pas urgence à rehausser les taux » a déclaré l’influent gouverneur de la FED de NY le 14 Octobre. Mais Mr Dudley s’attend tout de même à une hausse de taux d’ici la fin de l’année, « si l’économie évolue en ligne avec ses anticipations »…

Mais certains gouverneurs (Rosengren, Mester et George) ont déjà voté en faveur d’une hausse de taux, suggérant qu’une certaine impatience se fait sentir au sein du FOMC. Janet Yellen doit désormais composer avec un comité ouvertement divisé.

Mais la présidente de la FED est une colombe et est clairement en faveur d’attendre que le marché de l’emploi se renforce davantage. En effet, même si le taux de chômage suggère le plein emploi, cela est loin d’être la réalité si l’on décortique froidement les chiffres. Sans compter que l’inflation n’est toujours pas revenue dans les clous (2 %).

L’année dernière, la FED a déclaré en Octobre qu’il serait « approprié de relever les taux lors de leur prochaine réunion ». Nous avons eu ensuite une hausse de taux en Décembre. Mais nous avons pu lire dans les minutes de la réunion du mois d’Avril que les taux pourraient être rehaussés en Juin avant de se raviser. Les gouverneurs n’affichent plus de date spécifique depuis. Cela souligne les divisions au sein du FOMC.

Au vu des chiffres économiques des USA depuis le début de l’année, chacun pourra voir midi à sa porte mais nous sommes plutôt d’avis que nous ralentissons fortement et que dans ces conditions les prochaines hausses (si il y en a …) seront très, très graduelles.

Mais sur le forex, les spéculations vont dans le sens du Dollar. Si la FED ne signale pas une hausse de taux pour Décembre lors de sa réunion de Novembre, le Dollar pourrait corriger à la baisse. 1.0850 pourrait donc être un bottom de court terme sur EUR/USD.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>