EUR/USD : L’aversion pour le risque (OPEC) fait passer les bonnes statistiques US au second plan

La croissance US a été révisée en forte hausse à 3.2 % contre 2.9 % (meilleure performance depuis 2 ans) précédemment estimé grâce à une consommation plus vigoureuse qu’anticipé.

Cela est confirmé par la confiance des consommateurs au plus haut depuis 9 ans.

Mais le Dollar ne parvient pas à en profiter. La raison est selon nous que l’aversion au risque pointe le bout de son nez en raison des nouvelles de l’OPEC qui ont toutes été mauvaises aujourd’hui.

L’Iran semble vouloir atteindre 3.97 M de barils avant de geler sa production alors que l’Arabie Saoudite demanderait une réduction, ce qui selon certaines sources, n’était pas dans « l’esprit de la réunion d’Alger »…

Si l’OPEC décide de ne rien faire demain, le prix du baril va retourner sur 40 $ et cela devrait provoquer des tensions sur les bourses, notamment sur le secteur pétrolier qui pèse lourd dans toutes les cotes.

Nous restons donc autour de 1.06 en attendant le dénouement sans oublier le rapport NFP et le référendum Italien qui pourrait aussi faire des vagues. Le risk sentiment est en train de se dégrader et dans ce contexte, EUR/USD devrait respirer à la hausse.

  • Graphique EUR/USD H4

eurusd-h1-11-29-2016-1436

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × = 54

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>