PETROLE : Hausse des prix suite aux déclarations du ministre du pétrole Irakien mais acheter maintenant est très risqué

L’espoir revient sur le marché du pétrole suite aux déclarations du ministre du pétrole Irakien qui laisse entendre qu’il est prêt à participer à l’effort global pour réduire la production et faire remonter les prix.

Mais il reste deux producteurs majeurs dont nous ne sommes pas certains des ambitions. L’Iran et la Russie. La Russie ne devrait pas réduire sa production. Il faut s’attendre au mieux à un gel ou bien à une réduction symbolique. La Russie fait face à des sanctions financières douloureuses qui rend le service de la dette libellée en d’autres monnaies difficile. Sans compter qu’en cessant l’activité dans certains puits de Sibérie, ces derniers pourraient souffrir de nombreuses avaries.

L’Iran de son côté, doit accepter la proposition de l’Arabie Saoudite de limiter sa production journalière à 3.8 M de barils. Les tensions sont grandes entre les leaders Sunnite et Chiite du monde Musulman.

Notons que l’Arabie Saoudite ne participera pas à la réunion aujourd’hui. Cela signifie que le Royaume a fait une offre et qu’il ne reviendra pas dessus. L’Arabie Saoudite a aussi déclaré que les prix devraient remonter en 2017, même sans accord le 30 Novembre.

Voilà des signes qui ne sont pas très encourageants. Nous répétons que ce serait faire preuve de trop d’optimisme d’acheter du pétrole actuellement.

  • Graphique WTI H4

usoil-h4-11-28-2016-1400

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>