PETROLE : Le ministre Algérien vient de décoller pour Téhéran, ce n’est pas bon signe, le prix du baril continue sa retraite

 

Le ministre du pétrole Algérien vient de décoller pour Téhéran afin de tenter de convaincre le dernier récalcitrant à un accord qui inciterait l’Arabie Saoudite à laisser le prix du baril remonter.

Ce n’est pas vraiment un signe positif que le ministre Algérien soit obligé de se rendre en Iran 5 jours avant la réunion de l’OPEC à Vienne.

« Nous pensons que nous avons une bonne proposition, équilibrée qui reflète les inquiétudes de chacun. » a-t-il déclaré. Des propos à prendre avec des pincettes comme toujours. Nous apprenons aussi que l’Arabie Saoudite ne prendra pas part au déjeuner prévu avec les producteurs non membres de l’OPEC. Un autre signal de prudence.

Pour rappel, le deal tournerait autour d’une réduction de 4-4.5 % de la production de l’OPEC, qui est déjà à un plus haut historique.

Le prix du baril continue son retrait. La tension monte… Notez que si le pétrole s’écroule le 30 Novembre, les bourses chuteront aussi et l’aversion au risque pourrait renverser certaines tendances sur le forex, notamment sur EUR/USD et USD/JPY.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 6 = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>