PETROLE : L’Arabie Saoudite menace d’augmenter sa production, le prix du baril passe sous 44 $

Les cours de l’or noir ont atteint leur plus bas depuis mi-septembre.

Les mauvaises nouvelles s’accumulent, puisque les Saoudiens menacent d’augmenter leur production selon la presse…

La vérité c’est que personne n’a le doigté nécessaire pour faire aboutir les négociations de l’OPEC. Et l’on comprend facilement pourquoi étant donné les enjeux géopolitiques qui s’affrontent depuis des années au moyen-Orient.

La Zone détenue par l’état Islamique est hautement stratégique car tant que la région ne sera pas stable, les projets de pipeline pour abreuver l’Europe resteront dans les cartons, tant pour l’Iran que pour les pétro-monarchies du Golfe. Une situation qui arrange certains pays comme la Turquie, la Russie ou encore Israël.

Lors d’une réunion de travail le week-end dernier, dont aucune information concrète n’était ressortie, l’Arabie Saoudite aurait menacé d’augmenter sa production si l’Iran, son rival géopolitique, refusait de s’imposer un plafond de sa production à 4 millions de barils par an, rapportait la presse vendredi. Les observateurs attendent avec impatience la réunion officielle de l’OPEP, le 30 novembre à Vienne, pour savoir si l’accord sera finalisé.

L’élection US est cruciale afin de savoir comment vont évoluer les rapports de force au moyen-Orient. Et tant qu’un processus de paix ne sera pas entamé, les rebonds du pétrole restent des opportunités de vente. Clinton et sa doctrine néo-conservateur ne feront pas rebondir le pétrole.

  • Graphique WTI H4

usoil-h4-11-04-2016-1503

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>