BCE : Mario Draghi pulvérise le consensus et ravive la dynamique baissière de l’Euro

150309093707-mario-draghi-raining-euros-620xaMario Draghi était déterminé aujourd’hui à faire taire ceux qui spéculent sur un resserrement monétaire.

Si le QE va effectivement être réduit à 60 Mds par mois (contre 80 Mds à présent) à partir du mois d’Avril 2017, le QE va continuer jusqu’en Décembre voire plus longtemps si nécessaire.

Voilà à quoi ressemble ce que l’on annonçait être un tapering (bilan de la BCE):

capture

Mario Draghi a martelé que la BCE n’a pas discuté de « tapering » et que le QE continuera tant que la dynamique de l’inflation ne sera pas satisfaisante.

A ce sujet, notons que la BCE prévoit un retour de l’inflation à 1.7 % seulement en 2019, ce qui suggère que la BCE a probablement prévu de continuer le QE en 2018. En effet, Mario Draghi a déclaré que 1.7 %, ce n’est pas vraiment « proche de 2 %)…

Nouvelles prévisions d’inflation :

2018 HICP 1.5% vs 1.6% prévu précédemment (en Sept)

2017 HICP 1.3% vs 1.2% prévu précédemment

2016 HICP 0.2%vs 0.2% prévu précédemment

2019 HICP 1.7%

Nouvelles prévisions de croissance :

2019 GDP 1.6%

2018 GDP 1.6% vs 1.6% précédemment

2017 GDP 1.7% vs 1.6% précédemment

2016 GDP 1.7% vs 1.7% précédemment

Autre déclaration très Dovish : Le QE va gagner en flexibilité. Si nécessaire, la BCE pourra désormais acheter des actifs ayant une maturité aussi courte que 1 ans ainsi qu’un taux de rendement inférieur au taux de rémunération des dépôts.

Dans l’ensemble, Mario Draghi s’est voulu extrêmement Dovish et son attitude laisse fortement penser que le QE n’est pas près de s’arrêter. Malgré l’opinion défavorable de la Bundesbank. En effet, la décision n’a pas été prise à l’unanimité, mais presque.

Le risque demeure à la baisse pour l’économie de la Zone Euro et probablement que, tant que ce sera le cas, la BCE ne voudra pas resserrer sa politique monétaire. L’incertitude politique, notamment liée à la nouvelle administration US (TRUMP), préoccupe la BCE et l’incite à maintenir une politique monétaire accommodante.

D’un point de vue graphique, la chute est lourde. La tendance baissière reprend peut être ses droits, ce qui plaiderait pour un retour sur 1.05 et sous 1.06 au cours des prochaines heures.

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 2 = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>