EUR/USD : Les statistiques US n’ont aucun impact sur la paire, pourquoi?

Comme prévu les statistiques US n’ont aucun impact sur le forex. Pourtant, en d’autres temps, une variation de 0.2 % de la croissance US annualisée peut créer une volatilité supérieure.

Mais d’une part les marchés ont eu leur hausse de taux et d’autre part cette semaine est particulièrement peu volatile en raison des fêtes en fin de semaine.

La croissance du T3 annualisée ressort donc à 3.5 % contre 3.3 % précédemment estimé. La révision en hausse des dépenses de consommation relles (3 % vs 2.8 % précédemment estimé) explique ce meilleur chiffre global. Mais les investisseurs sont focalisés sur la croissance du T4 afin de jauger le millésime 2016 et éventuellement s’en servir pour se projeter sur 2017.

Le PCE (indice d’inflation le plus large) reste à 1.7 %.

Déception aussi du côté des commandes de biens durables qui effacent complètement le chiffre du mois précédent. -4.6 % après +4.7 % en Octobre… L’investissement est toujours peu reluisant aux USA, ce qui n’est pas le gage d’une croissance saine.

EUR/USD reste amorphe. Dans l’ensemble, les statistiques se neutralisent et la faible variation des prix sur le forex le confirme.

  • Graphique EUR/USD H1

Consultez les graphiques EUR/USD en temps réel

eurusd-h1-12-22-2016-1445

Copyright (c) 2016 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois × = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>