Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 30 Janvier

EUR/USD s’est retourné à la baisse aujourd’hui après avoir touché un point haut sur 1.0775 en fin de semaine dernière. Mais il remonte déjà.

Les baissiers ont profité de ce point haut pour reprendre la main. Si il est clair selon nous que EUR/USD ne peut pas briser la parité (A moins d’une victoire de l’extrême droite en France qui pourrait faire voler en éclats l’Union Européenne via un référendum), nous aurons aussi du mal à remonter au-dessus de 1.10 durablement en raison de la politique monétaire de la BCE.

Il semblerait que l’effet Trump soit aussi en train de se dissiper. En effet, le Dollar pourrait pâtir d’un recul marqué des échanges commerciaux internationaux. Si l’utilisation du billet vert diminue et que son statut de monnaie internationale par excellence venait à s’écorner, le Dollar en souffrira.

Tout comme l’Euro qui pourrait passer un sale quart d’heure si un référendum en France faisait sortir l’hexagone de la Zone Euro.

Nous restons d’avis qu’à long terme, la FED ne peut pas rehausser ses taux sans déclencher une nouvelle crise et que les dépenses princières de l’administration Trump vont faire déraper la dette. Ce n’est pas vraiment un cocktail très réjouissant pour le Dollar. Surtout dans un contexte de guerre monétaire ouverte où l’Axe Chine Iran Russie a ouvertement annoncé son intention de se passer du Dollar pour leurs échanges commerciaux.

A plus court terme, nous pensons que l’hésitation domine encore. Mais très probablement, ceux qui visaient la parité se font plus petits aujourd’hui. Nous sommes plutôt d’avis qu’il faut jouer le canal 1.05 – 1.10.

Par conséquent, nous recommandons de continuer à acheter avant de prendre des profit autour de 1.10, si nous y arrivons. USD/JPY a buté sur 115 et ce facteur technique supporte la hausse sur EUR/USD.

Du côté du calendrier économique, notons que l’inflation core US a progressé à 1.7 % en Janvier (En réalité, l’inflation ressentie est plus grande que celle annoncée par Eurostat ou le BLS. La technique de calcul et surtout l’échantillon de prix choisi, soit dit en passant) mais nous savons bien que la FED ne s’occupe guère de ce genre de chiffre. Tout ce qui importe, c’est de faire grossir les bulles…

A suivre la croissance de la France…, un discours de Mario Draghi, l’inflation et la croissance dans la Zone Euro, l’indice PMI manufacturier Chinois et Européen, les nouvelles projections économiques de la commission Européenne, l’indice ISM manufacturier US, et bien entendu la FED et le rapport NFP.

Ces deux derniers événements risquent fort de dicter la tendance. Et d’ici là, le forex devrait rester relativement calme, comme souvent.

Nous n’attendons rien de la part de la FED. Au contraire, nous serions plutôt d’avis d’anticiper une rhétorique qui suggérerait qu’il ne faut pas s’attendre à une hausse de taux tous les trimestres. Ce qui serait baissier pour le Dollar. C’est la raison principale derrière notre avis haussier cette semaine.

Le rapport NFP pourrait aussi peser sur le Dollar en cas de déception, même si elle est légère. Notons aussi que statistiquement parlant, le rapport NFP a rarement été aussi prolifique aussi longtemps. Des déconvenues ne seraient pas surprenantes.

Mais méfiance, la volatilité va être forte cette semaine.

Stratégie EUR/USD Hebdomadaire

Achat : Réservé aux abonnés PFX PREMIUM
Objectif : Réservé aux abonnés PFX PREMIUM
Stop loss : Réservé aux abonnés PFX PREMIUM
Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (01-30-2017 1709)

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>