EUR/USD : La paire pourrait bloquer sur le seuil clé des 1.08, mais tout dépendra du calendrier très chargé du jour, incluant la FED

La paire EUR/USD a fortement progressé hier, dans un mouvement que l’on pouvait qualifier de « surprise », avec aucun élément clair en faveur de la hausse dans l’actualité, si ce n’est les inquiétudes face au décret sur l’immigration de Trump, qui continue de susciter beaucoup de critiques, et surtout des craintes sur les prochaines mesures qui seront prises par le Président Trump.

Dans ce contexte, la paire a donc marqué hier un sommet sur les 1.0811, au plus haut depuis début décembre 2016. Cependant, la zone autour de 1.08 bloque pour l’instant la hausse. En effet, en prenant en compte le graphique journalier, on se rend compte que la zone des 1.08 s’est révélée être une zone clé de nombreuses fois par le passé.

Une poursuite de la hausse ouvrirait la voie vers des objectifs à 1.0850 et 1.0870 (sommet du 08/12), puis éventuellement 1.09. A l’inverse, un rejet sous 1.08 mettrait en vue d’anciens supports vers 1.0770, 1.0750, 1.0740 et 1.0700-10.

Enfin, en ce qui concerne l’actualité économique du jour, le calendrier sera assez animé, avec les PMI manufacturiers européens ce matin (9h55 pour l’Allemagne et 10h pour la Zone Euro), puis avec le rapport ADP à 14h15, le PMI manufacturier US à 15h45, l’ISM manufacturier à 16h, et surtout le communiqué de la Fed à 20h.

Une journée très chargée donc, qui doit appeler les traders à la prudence, surtout compte tenu de la rapide hausse affichée par la paire EUR/USD hier.

Actuellement, l’Euro Dollar évolue autour de 1.0785 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

EURUSD H1 (02-01-2017 0534)

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. michel bois says

    EUR USD hier.
    Vous dîtes : « avec aucun élément clair en faveur de la hausse dans l’actualité, si ce n’est les inquiétudes face au décret sur l’immigration de Trump »

    Il y a eu dans la presse un élément même si j’ai du mal à interpréter comment les marchés ont réagis (algo ?):

    C’est ainsi qu’Angela Merkel a réagi à la déclaration de Peter Navarro, chef du Conseil national du commerce des Etats-Unis, qui avait accusé l’Allemagne d’avoir recours à «un euro très largement sous-évalué» dans une interview donnée au Financial Times
    Estimant que l’Allemagne «exploite ses partenaires européens et les Etats-Unis», le chef du Conseil national du commerce a provoqué un renchérissement de la monnaie unique par rapport au dollar. Berlin a démenti être en mesure d’influencer la BCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>