Brent (Lloyds Bank) : Comprendre les récents mouvements des cours de pétrole

Nous attribuons la forte baisse récente du cours du pétrole aux positions longues tendues, plutôt qu’à toute modification dramatique des fondamentaux sous-jacents selon Lloyds Bank :

« Au début du mois, le Brent a chuté temporairement sous 50$ pour la première fois depuis Novembre, car une poussée inattendue des stocks américains a miné les efforts des principaux producteurs pour stabiliser le marché. De par toutes les mesures, la vitesse à laquelle le prix est tombé était dramatique. Le Brent avait amorcé le mois à 57$ seulement pour atteindre un minimum de 49.71$, avant de consolider rapidement au-dessus de 50$.

Les spéculations accrues selon lesquelles les membres de l’OPEP et non membres de l’OPEP prolongeront les réductions de production pour six mois supplémentaires après l’expiration du contrat initial en Juin ont semblé avoir contribué à maintenir les prix au-dessus de 50$. De tels retournements de prix, cependant, après trois mois de calme relatif, soulèvent de manière inhérente des risques pour nos prévisions de pétrole brut. De même, l’extension des réductions de production n’est finalement pas garantie, et si elles se produisent elles pourraient représenter un risque à la hausse pour nos projections. La raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas réviser nos prévisions, est que nous attribuons une grande partie de la forte baisse récente du prix aux positions longues tendues, plutôt qu’à toute modification dramatique des fondamentaux sous-jacents.»

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>