Prévisions EUR/USD et stratégie de trading pour la semaine du 06 Mars

EUR/USD a trouvé un support assez solide sur 1.05. D’un point de vue macroéconomique, il est difficile d’envisager la parité ou qu’un Euro puisse valoir moins qu’un Dollar.

Peut être que la croissance US va réellement remonter au-dessus de 3 % cette année mais dans tous les cas, il est clair que la dette qui sera mise en face aura de quoi inquiéter. 1000 Mds de dépenses d’infrastructure vont permettre de booster la croissance mais ces 1000 Mds (sans compter les cadeaux fiscaux aux entreprises) seront surtout et avant tout de la dette supplémentaire. Un impôt futur qui sera payé soit par des impôts sur les prochaines générations soit via une inflation galopante.

Donc au bout du compte, il est difficile d’imaginer que le Dollar ne se déprécie pas face à une augmentation de la dette car tôt ou tard, en faisant de la dette, il faudra mettre en place de nouveaux QE (assouplissement monétaire, Quantitative Easing). Et mécaniquement, lorsque vous augmentez la masse monétaire, la valeur de la monnaie concernée diminue.

Mais pour le moment, la BCE arbore une politique monétaire plus accommodante que la FED. De ce point de vue, il peut sembler normal que l’Euro faiblisse face au Dollar. Même si la FED compte remonter les taux très bientôt (A moins d’un très mauvais rapport NFP ce mois-ci peut être), les fondamentaux économiques ne plaident pas pour un Dollar plus fort que l’Euro. L’effet Trump va se dissiper tôt ou tard. A ce moment là, nous devrions observer une forte chute de Wall Street et une baisse du Dollar par la même occasion.

Autour de 1.05, nous restons d’avis qu’il est préférable d’acheter EUR/USD.

Concernant le calendrier économique de la semaine, notons que nous aurons les réserves de change de la Chine. Une nouvelle baisse conséquente suggérerait un Yuan en baisse face au Dollar. Gardez un œil sur la croissance de la Zone Euro et celle du Japon, la production industrielle Allemande, l’inflation Chinoise.

Bien entendu, ce sont surtout la conférence de presse de la BCE et encore plus le rapport NFP qui vont dicter la tendance cette semaine. Concernant la BCE, notons que l’inflation dans la Zone Euro est de retour sur 2 %. L’Allemagne est déjà à pied d’œuvre pour mettre la pression sur la BCE. Mais gageons que les gouverneurs Dovish préféreront s’attarder sur l’IPC core et sur l’effet de base lié à la hausse du prix du baril. Nous n’attendons pas grand chose de la part de la BCE mais en cas de déclarations légèrement Hawkish liées à l’inflation, l’Euro pourrait s’apprécier.

Le rapport NFP est attendu à 190 K après 246 K le mois dernier. Un chiffre supérieur au consensus devrait suffire à conforter les anticipations de hausse des taux directeurs de la part de la FED. Un chiffre inférieur à 130 K devrait peser sur le Dollar.

EUR/USD est coincé entre 1.05 et 1.0650. Sur les deux bornes du canal il y a des intérêts vendeurs et acheteurs puissants. Attention à une éventuelle cassure de 1.0650. Nous restons plus volontiers haussiers sur les niveaux actuels.

Concernant l’incertitude politique en France, nous ne pensons qu’elle devrait peser sur l’Euro. Mais ce risque ne se dissipera pas tout de suite car en l’absence de renégociation des traités (qui nécessite l’aval des 27 pays Européens, autant dire mission impossible), il est possible que la menace d’un référendum soit brandie et que cela mette l’Euro sous très forte pression, sous la parité.

En attendant, nous sommes d’avis que l’Euro n’est pas très cher actuellement.

Stratégie EUR/USD

Achat : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Objectif : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

Stop loss : Réservé à nos abonnés PFX PREMIUM

  • Graphique EUR/USD H4

EURUSD H4 (03-06-2017 1604)

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + 9 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>