Prévisions Macro EUR/USD pour la semaine du 26 juin 2017 : Une nouvelle semaine peu chargée avec la croissance du PIB US en point d’orgue

EUR/USD n’est pas parvenu à s’extirper de son canal de consolidation la semaine passée, en raison surtout d’un calendrier économique peu fourni. Le cross a marqué un plus bas avant de se reprendre. La majorité confortable obtenue au Palais Bourbon a probablement eu son effet alors que le renforcement des anticipations vis-à-vis de la FED permet a permis au Dollar de se reprendre. La chute du pétrole aide aussi le billet vert.

Statistiques Américaines

Il faudra garder un œil sur les commandes de biens durables US. Cette statistique permet de jauger l’état de l’investissement. Elle a recommencé à être négatives au cours des deux derniers mois. La confiance des consommateurs et les prix des logements sont aussi à surveillez. Il semblerait que la remontée des prix immobiliers sur les sommets d’avant la crise donne du baume au cœur outre-Atlantique.

Le PIB US et le PCE (indice d’inflation le plus large) auront leur impact. En cas de bons chiffres, il faut s’attendre à ce que le Dollar finisse la semaine en hausse. En effet, un ralentissement économique est palpable et les marchés attendent des bons chiffres pour continuer à croire que la FED va maintenir le cap du resserrement monétaire.

Statistiques Européennes

Indice Ifo Allemand, confiance des consommateurs Européens, IPC. Pas grand chose à se mettre sous la dent sur le vieux continent. Notez que l’inflation est retombée récemment en raison de la nouvelle baisse du prix du baril. Ce qui permet à Draghi de maintenir sa politique monétaire accommodante.

Analyse fondamentale EUR/USD

La divergence monétaire reste le facteur principal d’évolution de EUR/USD. Si l’on suit ce raisonnement, EUR/USD devrait baisser car il est plus avantageux de détenir des Dollars. Mais la Zone Euro garde une balance commerciale excédentaire, grâce à l’Allemagne. Tant que la Grèce ne revient pas sur le devant de la scène en menaçant de sortir de l’Euro, EUR/USD ne devrait pas tutoyer des extrêmes. Nous restons dans le canal de consolidation qu’il faut jouer à court terme. Si le rebond persiste, il faudra mettre de côté la vente et attendre des niveaux plus élevés pour y repenser.

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× six = 30

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>