FORMATION : Quelle routine faut-il adopter pour améliorer son trading ?

Nous avons tendance à améliorer nos performances lorsque nous mettons en place une routine. Nous évitons par nature le Chaos. Il faut adopter la même approche en trading avec un certain niveau de discipline qui permet d’améliorer les performances. Avoir une routine de trading signifie suivre un processus qui vous aide à éviter les trades impulsifs et sortir de manière prématurée d’un trade. Les traders pro, qu’ils soient sur la bourse, le forex où le pétrole, suivent une routine.

Quel genre de routine ? Voici quelques éléments de réponse :

Quel que soit le type de routine que vous suivrez, vous allez forcément tomber dans ces catégories :

-Psychologique : L’aspect psychologique d’une routine de trading peut être personnelle et subjective. Pour certains, commencer la journée avec un bref exercice fonctionne alors que pour d’autres un peu de méditation fonctionne. Préparer votre esprit à la maîtrise de vos émotions avant de commencer votre journée de trading est important.

-Information : Il est crucial de garder une oreille sur le monde de la finance. Tôt le matin, avant que les hostilité ne remuent les marchés, il faut prendre connaissance de la séance asiatique, ce qu’il s’est passé la veille et le calendrier économique pour la journée. Il faut savoir à quelles heures le marché risque de décaler pour pouvoir réagir en conséquence si nécessaire. Pour limiter la casse avant que votre stop loss soit touché par exemple, en cas de grosse surprise.

-Analyse : Il faut passer du temps à fouiller les graphiques sur différents horizons de temps afin de marquer les seuils importants où il y aura très probablement de la friction. Il est important de savoir qu’un seuil est en travers de la route et quel est son degrés de solidité. Un support âgé de 10 ans doit vous faire réfléchir à deux fois. Il s’agit aussi de faire les comptes en début de journée et d’ajuster votre risque.

-Exécution et management : L’exécution est la partie de votre routine durant laquelle votre dur travail est mis à l’épreuve. Exécuter est relativement simple mais gérer votre position par la suite est plus important. La bonne routine est de ne pas bouger stop loss et éviter qu’un gain substantiel ne se transforme en perte. En effet, le stop profit peut être abaissé lorsque des nouvelles viennent tout chambouler.

Exemple de routine hebdomadaire :

-Lire à propos des événements fondamentaux qui se sont déroulés durant la semaine sans oublier les articles d’opinion, les analyses que vous pourrez trouver sur internet à propos de la semaine à venir. Sur PFX vous avez déjà beaucoup d’opinions de banques.

-Lire le calendrier économique et prenez bonne note des statistiques qui risquent fort de remuer le marché

-Analysez le graphique au cours du weekend. Commencez avec le graphique hebdomadaire (ou mensuel) et commencez à construire le contexte de marché (en gros, quelle est la tendance principale)

-Une fois que vous avez trouvé une potentielle opportunité de trading, vous pouvez zoomer sur les graphiques pour affiner le timing de votre entrée en position.

-Divisez votre analyse en deux catégories : La « watch list » et les « opportunités ». La watch list fait la liste des paires sur lesquelles vous n’avez pas d’avis tranché. Les opportunités dont la liste des trades que vous allez très probablement réaliser suite à des analyse fondamentales et techniques.

-Vous passez en revue vos fonds disponibles. Vous construisez votre profil risque (vous choisissez donc avec soin votre effet de levier). Quelle perte maximale, quel gain minimum ?

-Vous sélectionnez seulement les trades sur lesquels vous avez une forte conviction.

-Lorsque la semaine débute, vous gardez sous les yeux les charts des paires que vous avez décidé de trader sans aucune attention pour les autres pour éviter d’être tenté. Mais vous devez bien entendu garder un œil sur les grands marchés comme le pétrole, les futures sur taux, les bourses etc…

Une routine qui peut se répéter tous les jours dans la mesure du possible.

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Commenter

  1. chennit says

    bonjour
    effectivement la discipline est la règle d’or pour pouvoir avancer dans le trading cependant il est inconcevable qu’un trader ne déroge a la règle lors d’une opportunité’(information calendrier économique) qui permet d’impulser l’actif a la hausse tendancielle ou correctif (consolidation) et inversement a la baisse comment contrôler ces émotions il arrive souvent de trader alors sans stop(stop manuel) éviter la chasse au stop mèche haute ou basse en pyramidant tel est le cas en scalping ou daytrading c alors quelle stratégie adopter pour ne pas être en trop porte a faux par rapport au riskreward tel était le cas en janvier 2015 avec le taux planché de la BNS pour l’eur/chf ou le crash du gold en avril 2013. comment éviter les erreurs fatales et quelle psychologie adopter par rapport a ces crash. l’aud/usd corrélé au gold a suivit dans la foulée. il est simple de trader mais il est plus difficile de gérer ces émotions notament couper une position gagnante trop vite au lieu de faire une de faire un débouclage partiel ou meilleures encore remonter le stop win. pourquoi ne pas apprendre a couper avec autant de celerité une position perdante au vue des momentums exemple rsi ou adx a mémé cassure du pivot ou la Kijun voir la SSB pour ichimoku en conclusion pour devenir medecin il faut des année d »étude pour devenir trader il faut aussi des années d’études et de persévérance on ne peut s »annoncer trader du jour au lendemain comme disait Tony Robbins cinq étapes pour controler sa personne c un travail important. ou comme Goishi hosoda depuis 1930/1940 jusqu en 1968 de pur labeur pour mettre l’indicateur price action le plus performant sur les marchés asiatique voir aujourd’hui dans le monde
    that’s it
    meilleures salutations a la sphère du trading .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>