Prévisions Macro EUR/USD pour la semaine du 2 juillet 2017 : L’optimisme mesuré de Mario Draghi a-t-il provoqué une hausse de l’Euro légèrement exagérée la semaine passée?

Les déclarations de Janet Yellen (FED), Mark Carney (BoE) et Mario Draghi (BoE) ne sont pas passées inaperçues la semaine dernière. A l’occasion du symposium annuel de la banque centrale européenne, Draghi a fait montre d’un certain optimisme sur la croissance et l’inflation, tandis que des déclarations de membres de la Fed se révélaient plus dovish que prévues, ce qui a nettement aidé EUR/USD à progresser.

La semaine prochaine sera plus calme vis-à-vis des banquiers centraux (bien que les Minutes de la Fed soient attendues) mais ce sera différent au niveau des statistiques, avec plusieurs événements clés. Il faudra aussi tenir compte de la journée du 4 juillet, l’Indépendance Day aux Etats-Unis, où il faudra s’attendre à des volumes réduits.

Statistiques Américaines

Les indices ISM US auront un peu d’impact comme toujours. L’indice ISM manufacturier est attendu lundi (16h) à 55.2 pour juin, contre 57.7 au mois de mai. Il faudra aussi garder un œil sur les commandes à l’industrie (mercredi 16h), plutôt positives depuis le début de l’année, mais attendues en baisse de -0.5% pour le mois de Mai.

Les Minutes de la Fed constitueront aussi un événement majeur, après les surprises de la dernière réunion, et il faudra donc également surveiller de près cet événement, mercredi à 20h.

Mais c’est le rapport NFP qui sera réellement le point d’orgue de la semaine (vendredi 14h30). Comme toujours, accordez une attention toute particulière au taux de participation ainsi qu’aux salaires. Le diable se cache dans les détail le jour du NFP. En ce qui concerne les prévisions du consensus, les économistes s’attendent à une nette remontée des créations d’emplois, à 180k contre 138k le mois précédent, pour un taux de chômage qui devrait rester stable à 4.3% selon les prévisions.

A propos des créations d’emplois US, on n’oubliera pas également de tenir compte du rapport ADP de mercred (14h15), pour lequel le consensus anticipe 187k créations d’emplois, après 253k le mois précédent.

Statistiques Européennes

Les indices PMI se portent assez bien depuis plusieurs mois et c’est d’ailleurs probablement cela qui incite Mario Draghi à l’optimisme. Mais l’indice PMI ne reste qu’une enquête d’opinions, ne l’oubliez pas. Le taux de chômage Européen peu aussi avoir son influence, surtout si il recule de manière marquée. Les minutes de la BCE ont eu de l’influence qu’à de rares occasions. Ce n’est donc pas du côté du calendrier économique européen qu’il faudra regarder pour trouver des événements influents sur EUR/USD cette semaine.

Analyse fondamentale EUR/USD

La hausse peut être exagérée de la semaine passée pourrait donner un peu de grain à moudre aux baissiers. Mais tant que le cross marque des plus hauts, il ne faut pas tenter le diable en vendant. 1.15 reste le niveau clef à partir duquel nous commençons fortement à envisager un trade baissier. Mais si Mario Draghi continue de se montrer davantage hawkish, les haussiers pourraient parvenir à enfoncer ce niveau.

Si on s’en tient au calendrier économique de la semaine prochaine, l’attention du marché devrait être principalement concentrée sur deux événements : Les Minutes de la Fed, et le rapport NFP.

La semaine dernière, des déclarations de membres de la Fed plus dovish que prévues avaient en partie aidé EUR/USD à progresser, et les Minutes attendues mercredi soir aideront sans doute les traders à affiner leurs anaticipations sur les prochaines actions de la Fed. D’ailleurs, les solides chiffres de l’emploi prévu pourraient aider à orienter le marché vers des anticipations davantages hawkish pour la Fed, ce qui alimenterait la thèse de la correction de EUR/USD.

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 3 = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>