EUR/USD : L’Euro Dollar reste sous pression baissière mais doit encore casser sa zone support avant de poursuivre sa chute

La paire EUR/USD a poursuivi sa baisse aujourd’hui, arrivant sur la zone de support des 1.1890/1.1910.

Après le pic d’hier matin à 1.2069, EUR/USD a entamé une correction durant la suite de la séance, pour revenir sur le support des 1.1950, au-dessus duquel elle a évolué durant la séance asiatique.

Aujourd’hui, les pressions baissières se sont quelque peu accentuées en début d’après midi, cassant sous le seuil des 1.1950, avant de se renforcer avec les publications US.

En effet, alors que l’ADP est ressorti au-dessus des 200k, le PIB du T2 a connu une importante révision haussière à 0.3%.

C’est deux publications ont permis à EUR/USD de reculer vers un plus bas journalier à 1.1892, soit sans parvenir encore à casser la zone de support des 1.1910/1.1890.

En dessous, des 1.1890, nous aurons alors des cibles baissières à 1.1850, 1.1825 puis 1.1775.

A la hausse, la première résistance vient à 1.1950, et si nous remontons au-dessus, cela pourrait signifier la fin du repli, et des risques immédiats de nouveau orientés à la hausse.

Les prochaines résistances se trouveront à 1.2000 et 1.2050/70.

Dans l’immédiat il faudra donc surveiller une éventuelle cassure des 1.1890 pour continuer à jouer la baisse à très court terme. Dans le cas inverse, nous pourrions avoir une phase de consolidation entre 1.1890 et 1.1950 en attendant les publications de demain.

Nous suivrons particulièrement en zone euro les chiffre de l’IPC annualisé, attendu en hausse à 1.4% de 1.3%, ce qui pourrait être confirmé suite à la hausse de l’IPC de l’Allemagne aujourd’hui. Une surprise haussière pourrait soutenir EUR/USD, alors que la BCE tient sa réunion de politique monétaire la semaine prochaine.

Ensuite aux Etats-Unis nous surveillerons de près les chiffre du PCE core, la lecture d’inflation préférée de la Fed. L’indice est attendu en ralentissement à 1.4% de 1.5%, et si cela se confirme, les perspectives hawkish de la réunion de la Fed de septembre pourraient reculer et peser sur le Dollar. Rappelons que l’inflation est le gros point négatif qui pourrait ralentir la normalisation de la politique de la Fed. Alors une surprise haussière pourrait à l’inverse fortement soutenir USD sur le Forex.

Les autres publications comme les chiffres de l’emploi ne Allemagne, le taux de chômage en zone euro, les inscriptions hebdomadaires au chômage US, et les promesses de ventes de logements US ne devraient avoir qu’un impact limité sur le Forex.

La paire EUR/USD évolue actuellement à 1.1915 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

Consultez également nos graphiques EUR/USD en temps réel.

EURUSD H1

Ce graphique a été réalisé avec la plateforme de trading TradingStation 2 fournie par FXCM France.
Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux × = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>