BCE : Rappel des certitudes et des éléments à surveiller lors du discours de Draghi

Après quelques semaines déstabilisantes où nous avons eu différentes annonces et rumeurs sur la décision de la BCE, il est temps de tout remettre à plat à quelques heures de l’échéance.

Commençons tout d’abord par un petit rappel historique des derniers mois passés avec quelques certitudes bonnes à remémorer.

L’agitation a commencé au mois de juin, où Draghi avait suggérait dans un discours au Portugal (Sintra) une future normalisation de la politique de la BCE. Il avait tenu un discours assez positif sur l’économie de la zone euro, qui avait été interprété comme pré-annonciateur d’un tournant hawkish de la BCE. Ces annonces avaient alors soutenu l’Euro sur le Forex, alors que EUR/USD évoluait autour des 1.12.

Lors de la réunion de la BCE en juillet, Draghi n’avait pas confirmé le biais hawkish, au contraire essayant d’équilibrer ses propos, mais sans succès. En effet, l’Euro a continué à progresser suite à cette réunion.

Quelques semaines plus tard, au début du mois d’août, alors que EUR/USD avait touché les 1.19, les Minutes de la BCE ont montré une certaine inquiétude vis-à-vis de la hausse de l’Euro. Cela a permis un repli jusque la zone des 1.1680 de EUR/USD, avant de reprendre sa marche haussière.

La dernière prise de parole de Draghi était à Jackson Hole le 25 août, mais là il a décidé de ne pas faire référence à la politique monétaire de la BCE. Cela n’a pas empêché EUR/USD de monter davantage, touchant le sommet des 1.2069, avec il faut le noter une aide d’un Dollar qui a aussi faibli.

Ce que nous savons avec certitude à ce jour, c’est que la BCE se satisfait globalement de l’activité économique et de la croissance, même si une accélération plus solide est attendue. Par contre, l’inflation reste trop faible et manque de signes de hausse durable, et la hausse de l’Euro n’arrange pas les choses, ce qui inquiète la BCE. En effet, la hausse de la devise pousse les prix à l’importation à la baisse et pèse sur l’inflation.

D’un point de vue monétaire, l’actuel programme d’achats d’actifs doit se terminer en décembre 2017, et la BCE doit donc prendre une décision sur l’action à mener dès janvier 2018.

Et c’est là que les spéculations commencent. Si une réduction du QE à partir de janvier semble faire consensus, les modalités de la normalisation et la date d’annonce font débat.

Une majorité d’analystes pensent que l’annonce officielle devrait se faire à la réunion du mois d’octobre (26 octobre), sachant que la BCE tiendra une autre réunion au mois de décembre.

Mais une forte incertitude demeure sur le contenu de cette réunion d’aujourd’hui. La BCE va-t-elle dors-et-déjà donner des signes clairs d’une annonce en octobre, au risque de faire monter davantage l’Euro, où choisir l’attentisme pour calmer le Forex ?

La réponse à cette question sera probablement l’élément qui va le plus faire réagir l’Euro et EUR/USD aujourd’hui, alors que la paire monte en direction des 1.20 à l’approche des annonces.

Un autre point à surveiller sera la révision des prévisions économiques, et celle de l’inflation en particulier, où les économistes s’attendent à une révision à la baisse. Si c’est le cas, il faudra aussi faire attention de voir si Draghi cite la hausse de l’Euro comme une raison à cette révision baissière, auquel cas, EUR/USD pourrait reculer.

Enfin, rappelons que trader des événements aussi peu prévisibles avec de potentiels rapides retournements durant le discours fait courir un important risque au traders. Rester à l’écart et observer simplement les réactions du marché et fortement conseillé dans un premier temps. Des opportunités de trading moins risquées peuvent apparaitre plus tard.

Comme d’habitude, professeurforex.com va vous proposer de suivre en direct le discours de Draghi avec les commentaires de nos analystes. Un article dédié sera publié quelques minutes avant la prise de parole du Président de la BCE.

Copyright (c) 2017 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 1 = trois

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>